Sud-Kivu: L’ong Cordon des femmes congolaises veut voir les femmes se battre comme les hommes aux prochaines élections

[appbox wordpress ]Les femmes et les hommes ont les mêmes capacités à postuler et à diriger. C’est ce message qui sera propagé partout dans la province par des animateurs qui viennent d’être former par le cordon des femmes congolaises pour l’équilibre des ménages,genre en action,CFCEM/GA en sigle.

 C’était à l’issue d’un atelier de formation de 4 jours qui a été tenu a l’hôtel New delicia en commune d’ibanda. L’objectif de cette formation était de former des animateurs qui auront pour rôle de sensibiliser les femmes d’abord à s’enrôler, ensuite à postuler à la base et enfin à voter pour les autres femmes.
Selon Astrid Mujinga, coordinatrice du CFCEM/GA, les femmes représentent la majeur partie de la population congolaise soit plus de 51%. Avec ce pourcentage, les femmes peuvent être élues par leurs consœurs. Elle invite les hommes à bannir tous les stéréotypes qui empêchent la femme à s’épanouir. Astrid Mujinga appelle aussi les femmes à s’approprier le processus électoral, et à mettre de coté la timidité.
Pendant ces 4 jours, les participants ont été formés sur 6 modules dont le processus électoral, le genre et le leadership féminin, les femmes et les élections, les candidates et l’électorat féminin, l’élaboration des stratégies et l’art de convaincre et de persuader.
Ces participants venus de Kabare, Walungu, Mwenga, Uvira, Bukavu et Goma, se sont tous engagés à faire des descentes sur terrain afin de sensibiliser les femmes à s’approprier le processus électoral.
Les axes choisis pour les descentes sont Kavumu à Kabare, Mulamba à Walungu et Luvungi dans la plaine de la Ruzizi.
Cet atelier de formation a débuté le lundi 4 et s’est clôturé le jeudi 07 décembre 2017. Il avait pour thème « femme actrice des élections locales en RDC ».
Cette activité a connu l’appui financier de la fondation RAJA Dannièle Marcovici.
Esther Kanga
CATEGORIES
TAGS

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )