Cabinet Nyamugabo: Kasha est fâché et menace clairement le nouveau gouverneur

« Les notables et ressortissants » de Kasha dans la commune de Bagira demande au gouverneur du Sud-Kivu de revoir son arrêté portant composition de son cabinet politique et crient à l’injustice et leur exclusion dans la gestion de la chose publique.

Dans une déclaration signée depuis le 13 décembre dernier, ceux-ci menacent clairement l’autorité provinciale de n’avoir pas  retenu l’un de leurs dans son équipe.

«La notabilité et ressortissants de Kasha ont analysé cet arrêté et ont trouvé à la grande déception qu’aucune fille ni fils de Kasha ne figure sur cette liste(…). Une telle injustice à l’égard des notables et ressortissants de Kasha crée un climat de méfiance, d’égoïsme et d’indifférence entre nous et l’autorité qui certes aura des retombées négatives dans la gestion de la province du Sud-Kivu. Pourquoi devons-nous toujours être mis à côté dans la gestion des institutions de la province à l’instar d’autres communautés ? demande la correspondance.

La correspondance cite les potentialités de ce quartier dont sa forte population avec un électorat « qui peut faire passer plus de 4 députés nationaux et provinciaux», les entreprises qui génèrent les ressources comme la Bralima, la Pharmakina, l’ONC , ports, marchés etc. Bref pour eux, « Kasha signifie la ville de Bukavu ».

« Nous  demandons instamment au gouverneur de la province de revoir son arrêté en tenant compte de la liste des compétences et les lobbyings que la communauté de Kasha lui avait adressée après leur assemblée générale extraordinaire tenue à l’E.P Kasha centre le 25 septembre 2017 ».

 Ils menacent par la même occasion de recourir « aux actions de grande envergure » si leur revendication n’est pas prise en compte.

Pour eux, il sera difficile à Claude Nyamugabo de gouverner « en écartant les fils et filles de Kasha ».

Le gouverneur du Sud-Kivu a nommé le 1er décembre dernier la suite de son cabinet politique. Une équipe de plus de quarante personnes qui s’inscrit dans la tradition de la géopolitique et de partage autour des partis de la majorité présidentielle. Plusieurs anciens du gouverneur précèdent restent aux côtés du nouvel exécutif avec l’entrée des nouvelles figures.

Adonis Lubambo

CATEGORIES
TAGS

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )