ActualitéPolitiqueSécuritéSociétéUncategorized

Bukavu: La marche des forces vives dispersée,heurts en cours

A Bukavu, la police nationale Congolaise a dispersé à coup des gaz lacrymogènes des centaines des manifestants de la société civile, des partis politiques d’opposition et des mouvements citoyens qui s’étaient mobilisés pour la marche de ce 31 décembre 2017 pour exiger le respect de l’accord de la Saint Sylvestre.

Les manifestants qui revenaient de la messe en la cathédrale Notre dame de la paix de Bukavu sont sortis mains en l’air devant un impressionnant dispositif de la police.

La police nationale a alors laissé les colonnes des manifestants qui chantaient des slogans hostiles au pouvoir en place jusqu’à plus mètres de la Sonas vers Kinshop en direction de Nyawera.

C’est là que Kake Bulindi de la jeunesse de l’UNC devant, Patient Bashombe, président de la société civile avec son groupe et les militants des mouvements citoyens tels Filimbi, Lucha, Chrysostome Kijana, le président de la NDSCI, etc,ont reçu le premier baptême de feu des éléments de Louis-Segond Karawa , commissaire provincial de la PNC qui était personnellement sur place pour l’opération.

Les heurtsse  poursuivent jusqu’à Nyawera ; lieu où se sont dirigés certains manifestants. A chacun de ce lieu, la police  use des gaz lacrymogènes pour disperser tout petit groupe constitué.

Peu avant à la Cathédrale, une dizaine des mouvements citoyens particulièrement ceux de Filimbi et Lucha demandaient le départ du président Kabila devant plusieurs éléments de la police et de l’armée alors que la messe était en cours.

L’archevêque de Bukavu, François Xavier Maroy avait, bien avant au cours de son homélie, affirmé qu’il ne connaissait pas le comité Laïc de coordination qui a appelé à la marche. La messe qui devait se terminer à 12 heures s’est prolongée jusqu’à 14 heures 15.

Nous y reviendrons…

Honneur-David Safari

 

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer