Néhémie Mwilanya au Sud-Kivu pour apporter son soutien et celui du chef de l’Etat au Gouverneur

Le directeur de cabinet du président de la RDC séjourne dans la province du Sud-Kivu depuis l’après midi de ce 7 février 2018.

Néhémie MWILANYA WILONDJA est arrivé à Bukavu via le port Ihusi oû des centaines des partisans et cadres de la majorité présidentielle l’attendait. C’était aussi en présence du gouverneur Claude Nyamugabo et plusieurs membres de son gouvernement.

A son coté on pouvait apercevoir sans difficultés le ministre du développement rural Justin Bitakwira et d’autres officiels venus de Kinshasa.

Néhémie Wilondja a aussitôt annoncé qu’il est venu apporter son soutien et celui du chef de l’Etat au gouverneur du Sud-Kivu afin de parvenir à l’amélioration des conditions de vie de la population.

« On était passé par ici il y a sept ou huit mois et vous savez que nous nous travaillons pour notre population, soit pour améliorer ses conditions de vie, soit pour améliorer son cadre naturel de vie, c’est-à-dire transformer la province à travers les différents projets d’infrastructure. Quand nous sommes là, nous venons donner un coup de pousse au gouverneur, lui aussi est nouveau ici, il a besoin de ce soutien politique, cet accompagnement et c’est le cas. Nous sommes venus lui dire qu’il a tout le soutient du chef de l’Etat qui l’a envoyé ici. Et ce soutient n’est pas que politique mais c’est un soutien aussi par rapport au plan de développement qu’il a de notre ville et de notre province » a dit Néhémie Mwilanya annonçant au passage qu’il y aura un colloque sur le développement de la province initiée par les notables de la province.

Pour le directeur de cabinet du chef de l’Etat, le Sud-Kivu n’a que deux aspirations.

« La première c’est la paix parce que la paix c’est le préalable à tout…d’où il faut soutenir les efforts actuels des forces armées dans le Sud et partout dans la province pour que la paix soit rétablie. Deuxième, évidemment, nous sommes en train de renforcer notre démocratie, bientôt nous en serons aux troisièmes élections, au mois de décembre c’est ce qui est prévu, nous suivons le calendrier et il faudra que toute la population puisse se préparer dans le calme chacun selon ses  opinions pour aller vers cette échéance. Je pense que de ce point de vue nous n’avons pas besoin ici d’importer les mauvaises habitudes d’ailleurs parce que notre premier besoin c’est d’abord la paix. C’est avec cette paix que nous allons faire et les élections et pousser nos projets de développement vers leur réalisation complète. »

La délégation de Néhémie Wilondja s’est tout de suite dirigée à la résidence du gouverneur du Sud-Kivu pour dit-on, dans son entourage, « une séance de travail avec l’autorité provinciale ».

Honneur-David Safari

CATEGORIES
TAGS

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )