ActualitéPolitiqueSociétéUncategorized

« L’ONU appelée à s’impliquer dans la certification des résultats des urnes en RDC » (Bienvenu Karhakubwa)

Le mandat de la MONUSCO en voie de renouvellement devra principalement se concentrer sur l’appui au processus électoral en RDC. Cela ressort des recommandations formulées à l’issue d’une étude menée par les acteurs de la société civile ( BCSC, NDSCi, NSCC), les mouvements citoyens ( LUCHA, FILIMBI, AMKA CONGO, REVEIL DES INDIGNES, TELEMA, IL EST TEMPS RDC) et des assistants de liaison communautaire de la MONUSCO

Le directeur de cette étude l’a souligné devant les acteurs politiques ( ceux de la majorité et de l’opposition ) et les représentants de la société civile ainsi que des mouvements citoyens ce vendredi 9 mars 2018, dans la salle de conférence de l’hôtel Élisabeth, à Bukavu’, à l’occasion d’une conférence de présentation de cette étude menée depuis décembre 2017 à Mars 2018.

Cette étude était menée en marge des ateliers d’éducation et sensibilisation pour un processus électoral libre, credible et apaisé et la promotion de la bonne gouvernance en RDC, animés par le Centre Africain de Paix et Gouvernance ( CAPG ), avec l’accompagnement financier de la MONUSCO Affaires civiles.

 » la communauté internationale et particulièrement l’ONU devront s’impliquer dans la certification des résultats des urnes pour garantir la paix et préserver la cohésion sociale en RDC, étant donné la crise de confiance croissante entre acteurs politiques et sociaux, et les troubles de paix y relatives qui présagent suivre la proclamation des résultats des élections, mais aussi le contexte historique électoral de la RDC ( les échéances électorales que le pays a déjà connues ( 2006 et 2011) ont conduit à de fortes violences avec des morts à cause de la contestation violente des résultats des urnes) » souligne l’étude.

Bienvenu Karhakubwa, directeur de l’étude et président  du Centre Africain de Paix et Gouvernance ( CAPG ),a  appelé tous les acteurs sociaux et politiques d’en faire leur objet de plaidoyer « pendant ce moment où la résolution du renouvellement du mandat de la MONUSCO est en pleine élaboration »

Rappelons que l’étude a été menée sous le titre » Paix et liberté pendant les élections. Pour un processus libre crédible et apaisé « .

Honneur-David Safari

Partager cet article
Share on Facebook
Facebook
Share on Google+
Google+
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer