ActualitéPolitiqueSociétéUncategorized

« Notre savoir ne saurait donc être mis au service de l’arbitraire, des injustices ou des autoritarismes » ( manifeste des Universitaires)

Non à un éventuel troisième mandat du président actuel en RDC.

C’est en cette phrase que se résume le manifeste des universitaires congolais au sujet d’un 3ème mandat présidentiel en République Démocratique du Congo. Un manifesté signé déjà par plus de 100 universitaires,  le 14 Juillet dernier à Kinshasa.

Ces universitaires Congolais, à leur tête des professeurs d’universités disent Constater « le dessein de certains compatriotes d’opérer un coup d’État constitutionnel par des campagnes de propagande, d’achat de consciences, de cultes de personnalité, et surtout par des prises de position politiciennes fondées sur des impératifs du ventre et enrobées dans  une pseudo-scientificité faisant parfois recours à des jurisprudences étrangères, du reste malheureuses, pour justifier un injustifiable troisième mandat présidentiel ».

 Pour ces Universitaires, la constitution de la RDC, votée par referendum à plus de 80% est sacrée et « son respect s’impose à tous les Congolais, gouvernants et gouvernés ».

« L’obligation de protéger et de défendre la Constitution s’impose en premier lieu au Président de la République qui, avant d’entrer en fonction, avait juré solennellement de l’observer et de la défendre, devant Dieu et la Nation. Le non-respect du serment constitutionnel constitue une infraction imprescriptible de haute trahison contre la Nation et l’Etat. La Cour constitutionnelle comme gardienne de la Constitution devrait en toute indépendance, sans peur ni favoritisme, pleinement jouer son rôle de rempart contre toutes velléités de coups d’Etat constitutionnels en sanctionnant les excès du pouvoir législatif ou exécutif. Elle doit s’affranchir du monde politique car elle a un devoir d’ingratitude envers ceux qui interviennent dans le processus de nomination de ses membres. Elle n’est soumise qu’à la Constitution  et n’est redevable qu’envers le peuple au nom duquel la justice est rendue » rappellent –ils.

Pour ces intellectuels, toute justification d’un troisième mandat présidentiel constituerait une flagrante fraude à la Constitution « qu’aucune théorie de droit constitutionnel ou de science politique ne saurait justifier ».

« Toute justification d’un troisième mandat présidentiel constituerait une flagrante fraude à la Constitution qu’aucune théorie de droit constitutionnel ou de science politique ne saurait justifier. Elle serait également politiquement et moralement injustifiable dans la mesure où  le Président Joseph Kabila avait lui-même formellement reconnu être arrivé à la fin de son deuxième et dernier mandat et s’était engagé à ne plus se représenter à travers l’Accord global et inclusif du 31 décembre 2016 et l’Arrangement particulier signés par ses délégués de la Majorité présidentielle.  Nous condamnons l’implication de certains intellectuels pratiquant une science et une politique du ventre qui ne lésinent pas sur les moyens dans la construction des théories hérétiques visant la consolidation de l’autoritarisme et qui sont devenus de simples thuriféraires ou tambourinaires du pouvoir. En tant que conscience et lumière de la société, notre première mission est plutôt de mettre notre intelligence au service de la Nation afin de l’éclairer dans sa marche vers la construction d’une Nation prospère au cœur de l’Afrique. Notre savoir ne saurait donc être mis au service de l’arbitraire, des injustices ou des autoritarismes ou devenir un instrument pour justifier l’injustifiable dans notre société. » lit-on dans le manifeste.

Cette initiative n’est pas la première du genre pour beaucoup des professeurs qui ont signé sur ce manifeste. André Mbata, Jacques Ndjoli et plusieurs autres professeurs congolais sont engagés aux côtés du professeur Mukwege pour le retour à l’ordre constitutionnel en RDC.

Honneur-David Safari

Partager cet article
Share on Facebook
Facebook
Share on Google+
Google+
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer