«Nous espérons que cette première en matière de lutte contre les violences faites aux femmes fera jurisprudence au niveau mondial» ( Mukwege sur l’affaire Kavumu)

Le Docteur Dénis Mukwege se réjouit du verdict dans l’affaire dite Kavumu après la condamnation du député provincial Batumike Rugimbanya Frédérick. 

« Aujourd’hui, la Haute Cour Militaire Congolaise vient de confirmer la condamnation de Mr Butumike et ses compères prononcée au mois de Novembre dernier en première instance pour viol de 42 fillettes de 18 mois á 8 ans à Kavumu. Nous sommes très satisfaits et fiers de cette décision de la justice congolaise, qui l’honore et fera date. En effet, c’est la première fois que non seulement les exécutants directs sont condamnés, mais aussi et surtout leur chef hiérarchique. Nous espérons que cette première en matière de lutte contre les violences faites aux femmes fera jurisprudence au niveau mondial » dit le docteur Mukwege, dans un court communiqué quelques minutes après ce verdict.

« Après le verdict au premier degré, cette condamnation peut être considérée comme une cloche sonnant l’avènement de la fin de l’impunité » rappelait -il après le verdict au premier degré.

Comme défenseur des droits humains, le célèbre gynécologue congolais a suivi ce procès avec beaucoup d’attention. On rappelle que dès l’arrivée des premières victimes de Kavumu à son hôpital en 2013, il s’est impliqué pour que justice leur soit rendue. Après avoir réparé tant qu’il pouvait les lourdes lésions causées par ces actes barbares, il rappelle néanmoins que pour la majorité d’entre elles, les traumatismes subis pourraient être irréversibles..

La Haute Cour militaire de la République Démocratique du Congo (HCM) a confirmé ce jeudi 26 juillet 2018 la condamnation des 11 prévenus dans l’affaire Kavumu. Ces derniers avaient été condamnés en première instance pour viols constitutifs de crimes contre l’humanité. Une décision à présent confirmée par la plus haute instance militaire du pays. 

Lire aussi: http://www.laprunellerdc.info/2018/07/27/sud-kivu-la-justice-confirme-la-condamnation-du-depute-batumike-rugimbanya/

Il s’agit principalement du député provincial élu de Kabare, Batumike Rugimbanya Frederick et plusieurs de ses collaborateurs qui viennent d’être condamnés en appel pour une peine à perpétuité pour détention illégale d’armes.

Batumike Rugimbanya et coaccusés ont été reconnus coupables de meurtre, création d’une milice dénommé Jeshi la Yesu et des viols sur mineures.

Les audiences en appel dans 5 affaires des crimes des masses au Sud-Kivu se sont ouvertes depuis le 12 juin dernier à Bukavu.

C’est la haute cour militaire de Kinshasa qui s’est déplacée à Bukavu dans le dossier de Mutarule, l’affaire Musenyi dans le Kalehe, l’affaire du député Batumike Rugimbanya et coaccusés ou encore dans l’affaire Ntumwa, Maro, dit « Marocain ».

Dans le procès dit de Kavumu, le député Frédérick Batumike et 11 miliciens de « Jeshi la Yesu » avaient été condamnés à perpétuité pour des violences sexuelles contre 37 jeunes filles mais aussi pour participation à un mouvement insurrectionnel et meurtre d’individus.

Florence Ashuza

CATEGORIES
TAGS

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )