ActualitéEditorialSociétéUncategorized

Hommage à Solange Lusiku : le corps d’une mère repose désormais à Mushinga

La date du 17 octobre s’est inscrite dans les annales des pages sombres de l’Histoire de la presse congolaise. Ce jour où les entrailles de la terre ont englouti une mère ! Une mère dont aucune encre artificielle ne peut décrire la grandeur ! Une mère dont les enfants resteront plus longtemps inconsolables.

En ce jour, où toutes les caméras seront braquées sur Mushinga, essayant de repérer la dernière demeure de la vaillante Solange Lusiku, ce jour où la mort a eu raison d’une vaillante combattante, le jour où l’ombre aux teintes du désespoir couvrit le Sud-Kivu. Ce jour de la mise en terre de toute une histoire, nul n’aurait souhaité son avènement. Ce grand flambeau, dont les étincelles perçaient et perceront toujours les épaisses profondeurs des ténèbres, s’est  enfin éteint !

Oui, elle n’est plus ! Le public s’y habituera désormais. Vivre sans Solange, c’est un nouveau tournant de l’histoire de la presse au Sud-Kivu, et en RDC. Plus aucun éditorial, ni aucun article Le souverain, ne portera sa signature. Quelle perte pour ce noble métier ! Perdre une si grande icône, est pire qu’observer l’écroulement du baobab symbolisant l’histoire de toute une dynastie.

Solange, Oh Solange, la mère au cœur en or.

Rien qu’en pensant à la multitude d’hommes et femmes qui t’appelaient mère, dont nous faisons partie, sans forcément avoir ton sang, tu te révèles si indispensable que ton absence s’avère impensable et bouleversante.

Tu manqueras à tes enfants, maman Solange Lusiku Nsimire. Tu nous manqueras, c’est sûr, mère Sol.

Cependant sois en sure, là où ton âme se repose, cette énergie que tu as insufflée à la jeunesse ne tarira jamais. Ton travail, et ce modèle que tu incarnais de ton vivant, ne sombreront jamais dans les oubliettes des mythes.

La Rédaction

Partager cet article
Share on Facebook
Facebook
Share on Google+
Google+
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer