ActualitéNobel 2018PolitiqueSociété

RDC : L’altercation entre Katumbi et Mukwege n’a pas eu lieu

Le professeur Denis Mkwege n’a eu aucune altercation avec l’opposant Moïse Katumbi, et n’est même pas à Bruxelles. Les allégations faisant état d’une chamaillerie, le lundi dernier entre le prix Nobel de la Paix 2018 et l’ancien gouverneur du Katanga « ne méritent aucune attention », lit-on dans un communiqué de démenti signé par la direction de communication de la Fondation Panzi.

Contrairement à l’alerte diffusées, par un site d’information dans son titre « Violente altercation entre KATUMBI et MUKWEGE  à Bruxelles !», le célèbre gynécologue n’a pas rencontré  Moïse Katumbi, pour quelque motif que ce soit.

Selon le communiqué dont notre rédaction a fait connaissance sur le site de la Fondation Panzi , au jour où les faits allégués auraient eu lieu, le Médecin Directeur de l’Hôpital de Panzi était bel et bien dans son Hôpital, en train de prendre soin de ses malades.

De cette démarche, la Fondation Panzi voit une volonté malveillante et diffamatoire ne méritant aucune attention.

En définitive,  cette organisation humanitaire en appelle à la vigilance de toute la population congolaise et de toutes forces du changement afin de ne pas « céder à ce chant se Sirène Lugubre »

Rappelons que le professeur Mukwege, s’est toujours opposé au format actuel des élections en RDC. Dans toutes ses communications, l’Homme qui répare les femmes ne cesse de clamer la nécessité d’une transition sans les acteurs du régime actuel, afin de baliser le chemin à des élections apaisées, démocratiques et transparentes.

Voici l’intégralité du communiqué :

COMMUNIQUE DE DÉMENTI

La Fondation Panzi dément fermement les allégations diffusées dans un article  anonyme  intitulé « Violente altercation entre KATUMBI et MUKWEGE à Bruxelles ! » publié  hier lundi  06 novembre 2018 à  14h42 sur le site « Southafricanews.canalblog.com » et diffusé notamment sur WhatsApp.

Contrairement à ces allégations, le Dr Mukwege n’a pas été à Bruxelles. Il est  actuellement à  l’hôpital de Panzi, à Bukavu, en RD Congo où il soigne ses malades.

La Fondation Panzi dénonce une fois de plus un montage malveillant et diffamatoire qui n’est qu’une nouvelle tentative de déstabilisation par le truchement des procédés peu honorables qui en disent long sur le niveau de médiocrité de leurs auteurs. Pour le Dr Mukwege  des tels mensonges ignobles ne méritent aucune attention.

La Fondation Panzi demande à la population congolaise et aux forces du changement de ne pas se laisser distraire, de ne pas céder à ce chant de Sirène lugubre. Le plus important pour le congolais aujourd’hui est de se concentrer sur les moyens de reconquête de notre dignité en tant que peuple, ainsi que  la construction d’une paix et d’un développement durable dans notre pays.

Fait à Bukavu le 07/11 /2018.

Pour la Fondation Panzi

La Direction de communication.

 

Partager cet article
Share on Facebook
Facebook
Share on Google+
Google+
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer