ActualitéSociétéUncategorized

Bukavu: 2ième réunion de monitoring du processus électoral avec des jeunes des parties prenantes par « KJN »

L’association « Karibu Jeunesse Nouvelle (KJN) » a organisé ce jeudi 8 novembre 2018 la deuxième réunion de monitoring du processus électoral en RDC dans la salle de l’hôtel Mont Kahuzi de Bukavu.

Selon Jolly Kamuntu, la réunion de ce jeudi 8 novembre 2018 avait comme objectif d’analyser le rôle et la place des jeunes à cette phase du processus où nous sommes, les défis que les jeunes rencontrent par rapport au processus du calendrier électoral mais aussi la situation de la liberté d’expression en faveur des jeunes.

« Nous sommes satisfaite de cette réunion car les jeunes commencent à comprendre le rôle qu’ils doivent jouer dans le processus électoral. Si déjà ils peuvent jeter un regard pour analyser tout ce qui se passe ; donc ils sont attentifs et ils suivent à la loupe toutes les phases du processus électoral. Comme défis, les jeunes ont soulevé entre autre le manque des moyens financiers, la problématique des candidatures des jeunes qui créent encore une discussion au sein des certains partis politiques, le manque d’accompagnement, la répression des manifestations publiques en cette période électorale. Ceci signifie que les jeunes suivent, ils sont victimes et aussi acteurs de tout ce qui se passe dans notre communauté. Les jeunes recommandent que les choses changent, que le processus aboutit dans une manière transparente et démocratique. Les jeunes deviennent les yeux de la communauté, ils regardent, ils commentent et c’était ça l’objectif de KJN : amener les jeunes à briser le silence autour de certaines questions de la société. KJN n’a jamais été d’accord avec ceux qui disent que les jeunes c’est l’avenir, les jeunes c’est aujourd’hui car demain ils seront vieux.» nous a dit Jolly Kamuntu, responsable de l’association KJN.

La réunion a rassemblé les jeunes des partis politiques de l’opposition, de la majorité présidentielle,  les membres de la société civile, les militants des mouvements citoyens, les membres des noyaux  KJN en provenance de quelques territoires et les médias sous le thème « rôles des jeunes, défis, respect du calendrier électoral et situation de la liberté d’expression ».

Disons également que la réunion de ce jeudi 8 novembre 2018 a été possible grâce à l’appui de la fondation américaine NED.

Thomas Uzima

Partager cet article
Share on Facebook
Facebook
Share on Google+
Google+
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer