ActualitéCultureSociétéUncategorized

Sud-Kivu : Bukavu accueille un festival du rire pour la cohésion sociale du 18 au 24 Novembre prochain

A l’instar de ceux de Ouagadougou (FIRO, Festival international du rire de Ouagadougou), Bujumbura (Kigingi Summer Comedy), Kigali (Kigali International Comedy Festival), Kinshasa (Festival Toseka), etc, « BUKAVU COMÉDIE CLUB », résidence d’humoristes en herbe à l’Institut français de Bukavu, organise à Bukavu du 18 au 24 novembre 2018, le premier festival du rire.

Selon les organisateurs, ce festival dénommé «ZÉRO POLÉMIK» se donne pour objectif principal l’éducation par le divertissement en sensibilisant la population aux problèmes sociétaux meurtrissant la sous-région. « Cet événement novateur et inédit à l’Est du pays entend ainsi participer à renforcer la cohésion sociale dans la ville de Bukavu et dans la région des Grands Lacs en usant d’une forme particulièrement percutante auquel le public Bukavien se montre très friand : le spectacle d’humour » dit-on chez les organisateurs.

« À l’heure où des nombreux indicateurs économiques et sociaux sont au rouge, où les élections pointant à l’horizon entraînent des contestations de tout genre sur l’étendue du territoire national, où la sécurité du peuple est devenue la priorité ultime pour tout un chacun, nous souhaitons proposer une parenthèse de joie le temps d’un festival. En effet, nous sommes conscients et reconnaissants de vivre dans une partie du pays dont la diversité culturelle et l’héritage intellectuel constituent des richesses essentielles qui font le prestige historique de la ville de Bukavu. Hélas, notre ville – et plus largement l’Est du Congo – ne  jouit pas d’une image a priori favorable dans le reste du pays. Et c’est là justement que se situe l’enjeu majeur de notre festival qui entend ainsi renverser la donne » justifie Joyeux Bin Kabodjo, l’un des humoristes de Bukavu et Directeur artistique.

Au programme de ce festival qui se déroulera sur trois jours au Collège Alfajiri, les spectacles des humoristes résidents de l’atelier permanent d’humour alterneront avec les spectacles d’humoristes invités d’Afrique francophone (Rwanda, Burundi, RDC, France/Cameroun) et avec une caravane du rire qui défilera dans la ville.

Sont invités, le conteur et humoriste aujourd’hui installé à Marseille, Saïdou Abatcha,  originaire du Cameroun Saïdou Abatcha  Il animera des ateliers d’humour à Bukavu, mais surtout fera honneur à la ville avec son spectacle « Les Proverbes »,

Un autre invité, c’est Michaël Sengazi(Rwanda). Directeur artistique du « Kigali International Comedy Festival », il est aussi l’un des initiateurs des soirées de stand up, « Comedy knighs » à Kigali. Son show sur Bukavu sera un mélange d’expériences personnelle dans la vie de tous les jours : relations hommes femmes et enfants Parents.

Michel Sengazi, venant du Rwanda. Ph. « Zéro Polémik »

Un autre et pas le moindre, c’est Arthur Ban (Bujumbura) humoriste et comédien. très connu à Bujumbura pour ses numéros « Envoyé Special » une chronique d’imitation avec Tea Tom. Il s’est produit plusieurs fois Au Burundi, à Kigali, à Nairobi, Kampala, Bunia, Goma, Kisangani.

Arthur Ban, venant du Burundi. Ph. « Zéro Polémik »

Dans le lot des intervenants, Christian el Kabwe (Beni), joue dans beaucoup de festival à Lubumbashi avant de s’installer à Beni où il offre desormais le rire au quotidien en créant la célèbre émission « Cheka ovyo ovyo » du Bar restau Ishango à Beni.  « Son show à Bukavu peint les ridicules de la réalité du quotidien de Beni. Sans en pleurer il arrive à montrer qu’à Beni, par-dessus la guerre il y a la vie » lit-on.

Christian El Kabwe, venant de la Région de BENI au Nord-Kivu.Ph. « Zéro Polémik »

Joyeux Bin Kabodjo, Espoir Bulangalire, Calvin Mutabesha, Le Juif, Par Dieu, Achilles Rujamizi sont entre autres humoristes locaux qui seront au rendez-vous; mais aussi Justine Magala, du Ballet Renaissance Africa, dans Les monologues du vagin, d’Eve Ensler, mis en scène par Patrick Zézé.

Joyeux Bin Kabodjo, Humoriste de Bukavu. ©Laprunellerdc.info/Honneur-David Safari

Voici ce qui est au programme de ce Festival

  • Dimanche 18 novembre au Collège Alfajiri : Spectacle collectif « RIDICURE ».

« Ridicure » se veut être une tribune d’improvisation pour les jeunes humoristes repérés dans les écoles et qui participeront à l’atelier d’humour à l’Institut français (voir ci-dessous).

  • Du lundi 19 au jeudi 22 novembre à l’Institut français : atelier d’humour à animé par Saïdou Abatcha.

Saïdou Abatcha animera un atelier d’humour à l’IF Bukavu, à destination des humoristes de Bukavu Comédie Club, des jeunes talents repérés au Collège Alfajiri et des candidats retenus sur dossier. Une restitution sera organisée à l’IF Bukavu à l’issue de cet atelier.

Des programmes de prestations à l’Institut français et aux Elysées (Bar restau) sont prévus pour rire chaque soir avant de rentrer dormir.

Amener les spectacles dans ce bar consiste en la logique de suivre les spectateurs là où ils boivent leur bière après le travail. Leur montrer qu’il est possible de vaquer plutôt à un cadre de divertissement à travers le rire.

  • Vendredi 23 novembre 2018 dans les rues de Bukavu, de la commune d’Ibanda à la commune de Panzi : « Humour-marathon ».

« Humour-marathon » est une caravane d’humoristes qui sensibilisera à la prévention des viols et violences et se clôturera à la Maison Dorcas (Fondation Panzi) dans une ambiance festive au rythme du rire avec les femmes victimes de viols et violences, en processus de réintégration sociale.

  • Samedi 24 novembre 2018 au Collège Alfajiri : soirée de clôture.

Les humoristes invités presteront aux cotés des humoristes de Bukavu comédie club. La première partie sera introduite par les deux meilleures prestations d’élèves.

Eric Shukrani

Partager cet article
Share on Facebook
Facebook
Share on Google+
Google+
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer