ActualitéPolitiqueUncategorized

Candidat unique de l’opposition: colère et inquiétude dans les rangs de l’UNC et l’UDPS

Les réactions n’ont pas tardé dans les rangs de l’opposition après la désignation de Martin Fayulu comme candidat commun de l’opposition.

Si les leaders ont signé le document de Genève, sur terrain, des cadres de l’UDPS de Félix Tshisekedi et ceux de l’UNC de Vital ne digèrent pas la décision.

« Mon candidat s’appelle Vital Kamerhe il est le numéro 21. Il ne faut pas blaguer avec les gens » dit tout de suite Billy Kambale, président de la Fédération des jeunes de l’Union Pour la Nation Congolaise (UNC) de Vital Kamerhe sur son compte Facebook.

Même réaction au Sud-Kivu du secrétaire fédéral Adjoint en charge de la mobilisation à l’UNC Amato Bayubasire.

« Je suis de l’UNC, mon candidat s’appelle Vital Kamerhe N°21. Le reste ne me concerne pas. Je ferai campagne et voterai pour VK le N° 21. Même si je suis seul à le faire » réagit il sur son compte Facebook.

« Pour moi, c’est L’Udps ou rien!!! » réagit pour sa part, Eddy Silimu, le président de la ligue des jeunes de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social, (UDPS) de Félix Tshisekedi, dans la Fédération de Bukavu.

En attendant, à Kinshasa, le secrétaire Général de l’UDPS appelle déjà à une réunion extraordinaire ce lundi 12 novembre 2018.

Les premières réactions des partisans des grands partis politiques d’opposition en RDC démontrent clairement que le plus dur reste à faire du côté des leaders pour faire accepter le choix de Fayulu.

Vital Kamerhe, Félix Tshisekedi continueront-ils à respecter leur engagement pris ce dimanche à Genève après leur retour à Kinshasa? C’est en tout cas la question qui taraude les esprits en ce moment.

Honneur-David Safari

Partager cet article
Share on Facebook
Facebook
Share on Google+
Google+
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Afficher plus

Articles similaires

2 commentaires

  1. Comment pouvez t on employer des moyens et méthodes moins démocratiques qu’est cette nomination du candidat opposition. Il fallait carrément organiser des préliminaires de l’opposition pour que le peuple ou les bases choisissent celui qui représenterai l’opposition aux présidentielles. Il n’est pas encore trop tard pour rectifier. Faites faire les préliminaires avec les quatres candidats et on trouvera le gagnant et cela mettra fin à tout différent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer