ActualitéPolitiqueSociétéUncategorized

Forum sur la paix: la CENI appelle chacun à jouer son rôle pour la paix dans le processus électoral actuel au pays

Le secrétaire exécutif provincial de la commission électorale nationale indépendante (CENI) au Sud-Kivu appelle toutes les parties prenantes au processus électoral à la responsabilité pour prévenir les conflits avant, pendant et après les élections en République Démocratique du Congo.

Dans son exposé au Forum sur la Paix, la Cohésion sociale et la prévention des conflits électoraux, Gaudens Maheshe précise que la CENI fait de son mieux pour faire participer tout le monde au processus électoral dans la paix

« Nous sommes  en train de préparer les élections tout en songeant au fait qu’il pourrait découler par ci par là, des conflits issus du processus électoral. Mais nous faisons de notre mieux pour pouvoir faire participer tout le monde à la paix au processus électoral. C’est -à- dire que tous les acteurs, toutes les parties prenantes sont responsabilisés pour que chacun de son côté puisse tirer ses responsabilités vis-à-vis de la paix lors de la préparation, de l’organisation et même après les élections lors de la proclamation des résultats. Donc il faut retenir que chacun doit jouer son rôle, les partis politiques, les regroupements politiques et les électeurs que nous sommes. Nous devons tous jouer notre rôle. Les médias doivent surtout encadrer et engendrer  la paix durant cette période pour éviter les conflits » explique monsieur Gaudens Maheshe.

Notons que la machine à voter n’a pas fait l’unanimité car rejetée par une partie prenante aux élections. La Ceni persiste et Signe « le 23 Décembre nous irons aux élections avec la machine à voter sans doute »

« Pour nous autres la CENI, il y a pas de doute que nous allons aux élections le 23 décembre en utilisant la machine à voter qui n’est qu’un dispositif, une imprimante au vote…Tous les candidats se sont présentés et ont renouvelé leurs photos à insérer dans la machine à voter. Donc pour nous, il n’y a plus d’objection….il est impossible d’organiser 3 scrutins en une seule séquence sans machine à voter » tranche Maheshe, à la question de savoir si cet outil informatique n’est pas une source des conflits électoraux, dans une interview après son exposé au Forum.

Pour rappel, le Forum sur la paix, la cohésion sociale et la prévention des conflits électoraux a débuté le mardi 13 novembre 2018 à Bukavu.  Il entre dans un projet qui vise à renforcer la cohésion sociale en incluant les femmes et le groupes marginalisés dans les communautés de six territoires prioritaires de l’Est de la RDC à savoir Walungu, Kabare, Kalehe et la ville de Bukavu pour la province du Sud-Kivu et le territoire de Masisi et la ville de Goma pour la province du Nord-Kivu.

Il vise aussi principalement à mettre ensemble les habitants de ces zones surtout en rapprochant les gouvernants et gouvernés pour des solutions idoines aux conflits qui les écument.

Les organisateurs et participants disent être déterminés à trouver des solutions aux conflits qui divisent des communautés et à obtenir une paix durable dans les régions de l’Est de la République Démocratique du Congo. Un forum qui se clôture ce jeudi 15 novembre 2018. 

Honneur-David Safari

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer