ActualitéNobel 2018PolitiqueSociétéUncategorized

A Lubumbashi, le professeur Philippe Kaganda parle du double symbolique que représente le Prix Nobel 2018 Dr Dénis Mukwege pour les Congolais

Dans sa communication intitulée : « prix Nobel de la paix Denis Mukwege, mémoire et espoir d’une nation », le professeur et membre du Club des professeurs lanceurs d’alerte a fait allusion au double symboliques que représente le prix Nobel. Il s’agit, selon le professeur Kaganda du symbolique  sociohistorique : appropriation de l’histoire d’une part  et  l’actuel et le futur : autodétermination d’autre part.

Pour lui, le Docteur Dénis Mukwege est le symbole de la détermination  et de l’engament pour l’intérêt collectif tel que renseigné par la description de son personnage  et de son  combat  pour la dignité humaine et particulièrement la dignité de la femme. « Point n’est besoin de revenir sur le travail qu’il fait et qui a été couronné par nombreux prix et reconnaissances jusqu’au point culminant du Prix Nobel de la paix » note ce professeur dans sa communication devant la presse.

Devant la presse de Lubumbashi le 3 décembre dernier, lui et d’autres intellectuels ont appelé les congolais à s’approprié ce prix qui « construit un nouvel espoir pour le peuple congolais ».

Voici l’intégralité de l’adresse du professeur Philippe Kaganda

« PRIX NOBEL DE LA PAIX DENIS MUKWEGE, MÉMOIRE ET ESPOIR D’UNE NATION »

                            Synthèse de Communication à la conférence de presse tenue

                                  à Lubumbashi, le 03 décembre 2018

                                 Par Pr KAGANDA MULUME-ODERHWA Philippe

En abordant le Prix Nobel de la paix sous l’angle du symbolique, et donc, du culturel tel que suggéré par la sociologie de Bourdieu,  je voudrai inviter le Peuple congolais au travers les médias et autres personnalités invités à cette conférence de presse non seulement à une relecture critique de l’histoire nationale mais aussi et plus encore à une (re) définition critique de l’avenir de notre Pays.

Vu sous cet angle culturel de  la symbolique et de l’historicité, le Prix Nobel Dr  Dénis Mukwege  représente pour les Congolaises et Congolais  un double symbolique : sociohistorique : appropriation de l’histoire d’une part  et  l’actuel et le futur : autodétermination d’autre part.

I  Symbolique historique

« L’histoire s’écrit et se réécrit comme un livre. Elle est faite de mémoire et d’intuition » dit Jacques Attali. En effet, la RDC se trouve aujourd’hui à un tournant historique particulier qui cumule les années de faillite de l’Etat, la déflagration  des espoirs placés dans l’élan « démocratique » débuté en 2006. Les ruptures et discontinuités  historiques ont suffisamment déséquilibré la Nation congolaise dont les indicateurs de développement sont paradoxalement parmi  les plus bas au monde. En effet, La R.D. Congo traverse depuis plus deux décennies des guerres et des  conflits  récurrents avec des conséquences multiformes [ 6 M des morts (International rescue commitee, IRC, 2006 & ONU, 2010); 3,8 M de déplacés internes ( OSDI,2016); Indice de développement humain faible ( 0, 464 en 2015, soit 176ème sur 188 pays): pauvreté avec un taux de 71,3% ,  mal nutrition surtout chez les enfants de – 5 ans , inégalité d’accès aux soins de santé , etc. ( Rapports EDS 2007, 2014); viols et violences faites aux filles et aux femmes. Face à l’ampleur des problèmes, les réponses sociétales sont inadéquates et insuffisantes ; ce qui plonge les individus et les communautés dans une vulnérabilité tragique.

Le prix Nobel Dr Dénis Mukwege est un rappel de ce long moment de marche dans le désert. Il nous invite à écrire sans complaisance notre histoire, à assumer les erreurs individuelles et collectives qui ont inhibé les capacités de création d’une Nation prospère. Il n’est donc pas question de nier notre histoire car, selon Marx «  Celui qui ne connaît pas l’histoire est condamné à la revivre. »

II Symbolique de l’autodétermination

Le Dr Dénis Mukwege est le symbole de la détermination  et de l’engament pour l’intérêt collectif tel que renseigné par la description de son personnage  et de son  combat  pour la dignité humaine et particulièrement la dignité de la femme. Point n’est besoin de revenir sur le travail qu’il fait et qui a été couronné par nombreux prix et reconnaissances jusqu’au point culminant du Prix Nobel de la paix brillamment analysé par le Prof Norbert.

Le Prix Nobel Dénis Mukwege construit un nouvel espoir pour le peuple congolais. Il est une déconstruction symbolique d’une fatalité sociétale, et invite à une autodétermination pour la transformation profonde de la société congolaise. Par sa nouvelle identité de Nobel, le Peuple congolais  n’a pas d’autre choix que  s’inscrire dans le combat pour la liberté, la démocratie, la justice et le développement qui sont les points  d’ancrage de la vision du Nobel Dr Dénis Mukwege.  Sauver la Nation en péril est  une mission collective. Le Dr Martin Luther King «  il arrive le temps lorsque le silence devient une trahison ». Et le Nobel  Dr Dénis de prévenir les congolaises et congolais « Personne ne dira qu’il n’a pas été averti ».

Pour conclure, je dirai en accord avec Michel Crozier ce qui suit : Si l’on veut faire bouger cette société bloquée qu’est devenue la société congolaise, il faut absolument secouer le carcan que fait peser sur elle la passion de commandement, de contrôle et de logique simpliste qui anime ses dirigeants prédateurs. Le prix Nobel Dénis Mukwege est une source d’énergie  individuelle et collective pour un État de droit démocratique qui garantit à toutes les congolaises et tous les congolais la dignité, le bien-être .

Je vous remercie

Partager cet article
Share on Facebook
Facebook
Share on Google+
Google+
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer