ActualitéPolitiqueSécuritéSociétéUncategorized

Bukavu: la société civile de Bagira s’inquiète de l’arrivée massive des militaires dans l’entité

La Société Civile noyau communal de Bagira dans la ville de Bukavu dénonce l’insécurité dont fait face la population de ce coin de la ville de Bukavu suite à l’arrivée massive des groupes des militaires dans leur commune. Elle l’a fait savoir dans une déclaration rendue publique ce 4 Janvier 2018.

La société civile fait savoir que ces militaires dont elle ignore l’origine et la destination sont logés aux quartiers Lumumba et Nyakavogo et qu’ils ont délogés plusieurs personnes dans leurs maisons dont plus de 80 familles des anciens combattants au quartier D et plus de 20 autres familles des démobilisés au quartier C. Ces familles passent la nuit à la belle étoile derrière la maison communale de Bagira, regrette Gentil Kulimushi, son président.

« La population constate que ces mouvements des militaires menacent déjà la sécurité et la paix sociale dans tout Bagira et une partie de Kabare dont Mbobero, Mufuma, Mulege et Lurhonda car la population vit dans une psychose générale à cause des agissements de ces militaires. » peut-on lire dans cette déclaration.

La société civile noyau communal de Bagira demande aux autorités politico-administratives et militaires de respecter les anciens combattants qui ont servi sous le drapeau national en leur remettant dans leurs droits. Elle leur demande en outre de respecter la liquidation des maisons ONL et de rapatrier les démobilisés chacun chez lui pour éviter « les réfugiés internes dans la commune de Bagira ».

Elle s’engage en outre à accompagner toutes les victimes au cabinet du général de la 33e région militaire ce lundi 07 janvier pour déposer leur mémorandum et invite pour ce faire toute personne de bonne volonté à se joindre à eux.

Thomas Uzima

Partager cet article
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Afficher plus

Articles similaires

Fermer