ActualitéPolitiqueSociétéUncategorized

Désiré Ntayira (PND): « les preuves que nous avons montrent bien que c’est la coalition Lamuka qui a gagné »

A l’instar de Martin Fayulu, les responsables de la Coalition Lamuka rejettent les résultats des urnes tels que proclamés par la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) faisant de Félix Tshisekedi le président de la République.

Au cours d’une émission spéciale sur la Radio Svein Bukavu, le porte-parole du Parti National pour la Démocratie et le Développement au Sud-Kivu et communicateur de Lamuka rejette ces résultats qu’il qualifie de « conciliabules politiques ».

« Il s’agit des conciliabules politiques. En suivant la proclamation des résultats on se rend compte que c’est bien la politique qui a joué mais pas la vérité des urnes » s’indigne Désiré Ntayira.

Sa coalition dit avoir des preuves attestant que c’est bien Lamuka qui a gagné et attend s’en prévaloir devant la Cour Constitutionnelle.

«Nous contestons parce que ces résultats ne reflètent pas la vérité des urnes et le moment venu nous allons brandir les preuves de manière démocratique à la cour constitutionnelle pour qu’on nous remette dans nos droits. Nous avons choisi la démocratie et elle exclut toute forme de violence, toutes les possibilités de contestation hors des institutions. La CENCO avait mobilisé plus de 40.000 d’observateurs et elle a les vrais résultats que nous allons brandir prochainement devant la Cour Constitutionnelle. Les preuves que nous avons, montrent bien que c’est la coalition Lamuka qui a gagné. Oui, nous avons gagné ces élections » dit le porte-parole ce communicateur de la Coalition Lamuka au Sud-Kivu.

Il s’insurge également contre le « jeu » de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) qui a voulu « voler la victoire d’un tout un peuple qui aspire au changement ». 

Pour rappel, selon la CENI, Félix Tshisekedi remporte la présidentielle du 30 décembre 2018 avec 38,57% des suffrages exprimés devant Martin Fayulu, 34,83%, et Emmanuel Ramazani Shadary, 23,84%. Des résultats contestés par l’opposant Fayulu et jusque-là par la France à travers son ministre des affaires étrangères.

Eric Shukrani

Partager cet article
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer