ActualitéPolitiqueSociétéUncategorized

Fizi: des milliers d’habitants contestent dans la rue l’élection de Néhémie Mwilanya

Plusieurs milliers d’habitants de Fizi dans le Sud de la province du Sud-Kivu sont descendus dans la rue dans la matinée de ce samedi 12 janvier 2019, quelques heures seulement après la publication des résultats de l’élection des députés nationaux par la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI).

Objectif: s’opposer farouchement à l’élection du professeur Néhémie Mwilanya Wilondja, élu député national sur la liste PCD, un parti satellite du PPRD.

Pour beaucoup d’entre eux se reclammant de la base de madame Louise Munga candidate du PPRD; ces résultats publiés par la CENI ne reflètent pas la vérité des urnes.

De Fizi-centre à Baraka, les femmes bénéficiaires des différents projets de développement et qui disent avoir massivement voter pour Louise Munga, ont marché même nues ce matin en demandant à la CENI de faire recours aux  comptage manuel des bulletins de vote et aux différentes Procès verbaux des témoins dans les différents bureaux de vote.

Plusieurs d’entre les manifestants demandent également à la Cour Constitutionnelle d’annuler ces résultats du scrutin législatif de la circonscription électorale de Fizi.

« La population a marché aujourd’hui pour contester ces résultats parce que son excellence Louise Munga a été élue massivement. Cette population regrette que la CENI procède à la nomination de ceux-là qui ont échoués alors qu’elle était à la première position selon les bureaux du CLCR Fizi. On avait déjà comptabilisé plus de 12.000 voix. Nous dénonçons énergiquement aujourd’hui parce qu’il y avait des manœuvres de tricherie notamment par la disparition de 5 machines à voter dont on ignore encore l’utilisation à ce jour. Plusieurs USB sont venus, on ne sait pas de quel endroit avec des résultats. Et dans un centre de vote de l’institut Baraka, il y a eu bourrage d’urnes et là on a compté 573 bulletins de vote dans l’urne déjà remplis au lieu de 273 votants.  La tricherie a profité au professeur Néhémie Mwilanya du PCD qui au départ a procédé à la nomination des observateurs électoraux issus de son parti, qui a fait arrêter des témoins des autres partis comme le Pprd, ou encore avec des sacs d’argent distribués aux votants. Aussi, on n’avait pas encore procédé  la compilation des résultats au CLCR FIzi. Où a-t-on tiré ces résultats  alors que même la CENI n’a pas encore fini le ramassage des bulletins des résultats dans le territoire de Fizi ? » se demande Tanganyika Chicotte Laki membre de la base de Louise Munga.

Toutes les tentatives pour avoir la réaction du professeur Néhémie Mwilanya ou encore le Secrétariat Exécutif Provincial de la CENI sont restées jusqu’à là vaines.

Cette grogne de Baraka et Fizi-centre dans le territoire de Fizi arrive alors que la société civile de Minembwe menaçait de manifester quelques jours avant pour contester également les résultats des élections provinciales. Selon un des membres de la société civile locale, les habitants ne comprennent pas comment la CENI a pu publier les résultats alors que tous les procès-verbaux et autres fiches des élections sont toujours à Minembwe jusque-là. Aussi, dit la société civile, il était difficile de transmettre les résultats via la machine à voter alors que la connexion internet n’est pas fonctionnelle.

Adonis Lubambo

Partager cet article
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Tags
Afficher plus

Articles similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer