ActualitéPolitiqueSociétéUncategorized

La Société Civile du Sud-Kivu prend les résultats de la présidentielle avec des « pincettes » en attendant les données de la CENCO

La Société Civile du Sud-Kivu prend les résultats de la présidentielle de décembre 2018 avec des « pincettes ».

C’est ce qui ressort de la réunion extraordinaire des acteurs de la société civile élargie aux structures des mouvements citoyens de la province,  ce vendredi 11 janvier 2018 à Bukavu. Il s’agissait essentiellement d’analyser ces résultats de la CENI et les déclarations de l’une de ses sous composantes (la CENCO) sur la vérité des urnes.

« Au regard de la crédibilité de l’observation faite par la société civile et particulièrement la CENCO.     En écoutant les uns et les autres, la société civile trouve mieux de prendre des pincettes avant de se prononcer et en attendant que la CENCO nous présente les données à sa disposition. Nous avons suivi que 14 millions des congolais ont décidé de rompre avec le régime actuel et donc si on comptabilise les voix accordées à l’opposition on se rend compte que la large partie de la population voudrait que le changement soit démise. La société civile s’est battue pour l’alternance et nous ne voulons pas que cette victoire de la population ne soit pas volée » dit Patient Bashombe, président de la Société Civile du Sud-Kivu.

Même si la Société civile ne veut pas le dire clairement, il s’agit visiblement d’un rejet des résultats dans la version de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI)

« Nous avons confiance en la CENCO au regard de la crédibilité de ses données mais parce que la CENCO a publié clairement et publiquement que les résultats qui ont été publiés par la CENI ne correspondaient pas aux données à sa disposition et parce que la société civile est toujours soucieuse de la vérité nous ne voulons pas prendre position tout en ignorant un certain nombre des données mais nous prenons ces résultats de la CENI avec des pincettes parce que nous allons demander  à la CENCO de nous disponibiliser les résultats ou les données à sa disposition » insiste Patient Bashombe.

Celui-ci demande au peuple de rester éveillé en privilégiant la paix même dans les différentes contestations des élections, promettant de continuer à travailler pour que « notre victoire ne nous soit pas volée ».

Cette déclaration arrive quelques jours seulement après la publications des résultats de la présidentielle et des législatives. 

Florence Ashuza

Partager cet article
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer