ActualitéJusticePolitiqueSociétéUncategorized

RDC: Félix Tshisekedi confirmé président de la République par la Cour Constitutionnelle

C’est désormais clair. Félix Tshisekedi est le nouveau président de la République Démocratique du Congo. C’est la Cour Constitutionnelle de la RDC qui le confirme dans son audience de ce samedi 19 janvier 2019, confirmant ainsi la décision de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI).

Bien avant, la Cour Constitutionnelle de la République Démocratique du Congo a balayé une à une les requêtes du candidat président Martin Fayulu sur les résultats de la présidentielle de décembre 2018.

Dans son arrêt sur le contentieux électoral la haute Cour de  la République Démocratique du Congo s’est déclarée « compétente » pour examiner les deux requêtes de la Dynamique de l’opposition mais déclare la première irrecevable, en raison d’un défaut de qualité.

Sur les données portant la non compilation des résultats, la Cour Constitutionnelle considère que toutes les données ont été « consolidées », et estime que considère l’argument sur compilation comme non-fondé.

La haute instance judiciaire considère que la demande de correction des résultats faite par Martin Fayulu comme recevable mais « non-fondé faute de preuves ».

En clair, la Cour Constitutionnelle est formelle : Martin Fayulu n’a apporté aucune preuve des résultats. Pas donc lieu de passer au recomptage. Elle a tout de même relevé que  tous les résultats à tous les niveaux (bureaux de vote, territoires, provinces, national) auraient été certifiés par le président de la CENI, Corneille Nangaa.

Les jugent considèrent que la demande de recomptage des voix est exceptionnelle, que la demande est « absurde » et que la « demanderesse » n’a apporté aucune preuve et rejette, par la même occasion la demande d’audition des missions d’observation « sans objet ».

Concernant la requête relative à l’annulation du vote pour la présidentielle à Beni / Butembo la Cour considère comme « recevable mais non fondée », car « cas de force majeure»

La cour a aussi rejeté le recours de Théodore Ngoy, la déclarant non recevable.

En effet, le candidat Theodore Ngoy demandait l’annulation des scrutins à cause de l’annulation du vote de la présidentielle à Beni, Butembo et Yumbi.

Les avocats de la Coalition Lamuka soutenant Martin Fayulu avaient déjà décidé de vider la salle en signe de protestation contre ces résultats de la haute Cour de la RDC.

Disons que les décisions de la haute Cour sont irrévocables et ne sont pas susceptibles de recours.

Florence Ashuza

Partager cet article
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer