ActualitéCultureSportUncategorized

Bukavu: le stade de la Concorde déjà dans sa belle robe

Le stade de la Concorde est sous une suspension de la Ligue Nationale de Football (Linafoot) depuis le 1er novembre 2018. Une suspension qui a poussé les équipes de Bukavu d’évoluer à Goma, prestant loin de leurs fanatiques.

Aujourd’hui les sportifs du Sud-Kivu en général, et de Bukavu en particulier peuvent se frotter les mains suite aux travaux de la pose de la pelouse synthétique sur l’aire de jeu du Stade de la Concorde ; lesquels travaux constituant à redonner au stade de Kadutu un nouveau visage et cela après tant d’années de honte due à l’état qui caractérisait cette installation sportive du Sud-Kivu.

C’est désormais  sur une pelouse synthétique que les championnats d’EFBUK, la ligue provinciale du Sud-Kivu ou encore les matchs de championnats nationaux (Ligue1 et Ligue2) qui se joueront au stade de la Concorde.

Ces travaux sont entrain de connaitre la fin à l’heure actuelle, mais cet unique stade au Sud-Kivu aura besoin d’autres travaux de maçonnerie pour que celui-ci puisse en fin ressembler à un stade, disent certains curieux qui s’intéressent au sport à Bukavu.

Il faut rappeler que ce projet encours avait été annoncé par le gouverneur de la province du Sud-Kivu, tout juste après le lancement des travaux de la construction d’un tout nouveau stade de Bukavu à Nyantende. Pendant que les travaux de l’autre connaissent un stade statique, et que dans la foulée le stade de la Concorde a été suspendu pour des raisons d’impraticabilité, les autorités dans la province ont rouvert la réhabilitation du Stade de la Concorde, et cela en y implantant de la pelouse synthétique, laquelle pelouse serait un lobbying d’un candidat député  national auprès du chef de l’État, selon certaines sources.

Le stade de la Concorde n’attendra désormais que des travaux de maçonnerie avec la réhabilitation des murs, vestiaires, des latrines et autres (après la fin de cette étape de la pose de la pelouse) à fin que le stade en question ressemble à celui de notre siècle ; mais tous ce qu’on sait est que les athlètes ne joueront plus sur la boue, ou encore sur le sable du stade de la Concorde.

Eric Shukrani

Partager cet article
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer