ActualitéCultureSportUncategorized

EFBUK : le championnat manque d’ autres arènes pour sa poursuite

Le stade de la Concorde de Kadutu à Bukavu, le cadre qui abrite le championnat de l’Entente  de Football de Bukavu (EFBUK) est en chantier  suite aux travaux de pose de la pelouse synthétique depuis le mois de décembre dernier.

Le championnat de la première division, comme celui de la division inférieure s’est vu l’obligation d’être arrêté durant toute la période des travaux au stade de la Concorde.

Alors que le championnat n’était qu’à son mi-chemin, les équipes se demandent aujourd’hui à quand la reprise. Et pendant ce temps, d’autres terrain qui jadis faisaient la transition au cas où le stade principal était en réhabilitation, n’existent quasiment plus.

Des terrains secondaires n’existent plus dans la ville de Bukavu ; pourtant dans l’ancien temps ; le terrain de Ndendere dans la commune d’ Ibanda pouvait palier à l’absence du stade en construction, comme ce fut le cas dans les années 1996-2000, l’époque où ce terrain pouvait abriter quelques matchs du championnat de la ville de Bukavu. Aujourd’hui ce terrain a été transformé en camp des refugiés, privant aux jeunes d’espaces de jeu.

Le deuxième terrain au que l’Entende de Football de Bukavu faisait recourt, est celui du stade Papa Dybala de Nyakavogo, à Bagira ; un terrain aujourd’hui spolié, et le reste du stade restant dabs une dégradation très avancée.

Aujourd’hui, la jeunesse du Sud-Kivu en générale, et celle de la ville de Bukavu en particulier n’a plus d’espace pour épanouir ses talents, et cela aux yeux des autorités du pays, représentées en province par le gouvernement provincial. Une chose curieuse, le ministère qui a le sport et la jeunesse dans ses attributions reste passif face à ce problème.

Maintenant la grande question qui se pose, est celle de savoir ; à quand la reprise du championnat ? Doit-on attendre que le stade de la Concorde soit opérationnel pour terminer son championnat ? Et si on tient compte des tous les travaux qui normalement sont demandés  pour que le stade de la Concorde de Kadutu soit totalement appelé un stade digne de son nom ; on voit mal comment cette saison sportive, sur le plan local sera achevé, autrement –dit, le championnat risque d’être arrêté à mi-chemin, faute de manque des cadres supplémentaire, pendant qu’un autre projet à Nyantende connait un arrêt inexplicable.

Eric Shukrani

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer