Goma: Sept militants du mouvement citoyen Lucha RDC-Afrique arrêtés

Au total 7 militants de la Lucha-RDC Afrique ont été arrêtés alors qu’ils tentaient de manifester dans la ville de Goma ce jeudi 7 février 2019.

Objectif de leur manifestation: exiger la suppression des barrières de la ville de Goma et spécialement celle se trouvant à l’entrée du port.

« L’érection de cette barrière en plein centre-ville constitue les tracasseries dont sont victimes les passagers qui emboîtent le chemin du lac Kivu » indiquait à Laprunellerdc.info Mulagizi Nyunda porte-parole de ce mouvement.

Ces militants sont descendus dans la rue en scandant des chansons hostiles pour dire Non aux différentes tracasseries qui s’observent sur différents ports publiques. Ceci entrâine selon ces militants, la hausse du prix de transport pour les motards qui sont toujours obligé de payer 100 francs ou le double avant de pouvoir franchir le port.

Alors qu’ils exprimaient leur ras-le-bol, un important dispositif des policiers a été déployé sur le lieu et a procédé à l’arrestation des sept militants d’entre eux et conduit à la prison de la mairie de la ville où ils ont été incarcérés. Ils ont été conduits quelques temps, devant les instances judiciaires pour les premières auditions.

Mulagizi Nyunda porte-parole de ce mouvement déplore cette manière de faire des services de l’ordre et promet que la lutte se poursuivra jusqu’à éradiquer des taxes illégales occasionnées par certains agents de l’État commis à cet endroit.

Cette action est appréciée par certains conducteurs des engins roulants qui pensent qu’il faut envisager d’accompagner les militants de la Lucha RDC-Afrique dans cette lutte car ils en souffrent davantage et des fois des motards sont obligés de hausser le prix pour pouvoir remédier aux frais qui leurs sont demandé aux différentes barrières à la sortie comme à l’entrée.

Richard Mashauri et Freddy Ruvunangiza, depuis Goma

CATEGORIES
TAGS

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )