ActualitéSécuritéUncategorized

Beni: calme précaire à Rwangoma après la mort d’au moins 5 personnes

Un calme précaire s’observe déjà depuis ce samedi 9 février au quartier Rwangoma, commune de Beu dans la ville de Beni commune de Beu et cela après une incursion des maïmaï faisant au moins 5 morts le Jeudi 7 février à 20 heures locales.

Depuis la matinée de ce samedi 9 février l’on assiste à un mouvement des habitants qui quittent leurs villages pour le centre craignant pour leur sécurité.

Pour le moment la peur règne au sein de la population locale avec notamment l’absence des forces Armées de la République Démocratique du Congo dans l’entité.

Dans la nuit du Jeudi dernier, une attaque attribuée aux ADF a été signalée à Rwangoma dans la région de Beni, faisant plusieurs morts. Les victimes ont été massacrées soit à l’arme blanche ou à feu.

Le bilan actuel fait état de six personnes tuées, selon plusieurs sources officielles. Du côté de la société civile on parle d’au moins 11 personnes  qui ont été tuées par ces assaillants et d’autres emportées dans la brousse vers une destination inconnue.

 Cette énième incursion des rebelles ADF à Beni a provoqué la colère des habitants de Rwangoma. Ces habitants qui se disent être abandonnés appellent le nouveau président de la RDC à prendre des mesures qui s’imposent pour leur assurer la sécurité.  En attendant leur inhumation,  les corps de  victimes restent à la morgue de l’Hôpital Général de Beni.

Freddy Ruvunangiza

Partager cet article
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer