JM Radio : «la Radio c’est bon et c’est mauvais, c’est aussi un soleil à minuit » (poème de Magloire Paluku)

Le monde entier célèbre ce 13 février 2019 la journée mondiale de la radio. 

Une journée qui marque l’occasion pour le monde entier de célébrer la radio et son impact sur la vie.

Cette Journée est célébrée cette année sous le thème : « Dialogue, tolérance et paix ».

A l’occasion, le journaliste Magloire Paluku, Directeur Général de la Radio et Télévision Kivu 1 émettant de Goma a préféré consacré un poème. Un poème qui vante les mérites de la radio, explique quand elle rend heureuse et quand elle fâche.

Laprunellerdc.info vous propose l’intégralité

« La Radio fascine l’enfant curieux
Il ouvre la boîte pour chercher la personne
La radio c’est une femme, cet un homme
Ils parlent sans arrêt aux cœurs et monotones
C’est aussi ces rayons partis de l’invariable,
Captés par des oreilles solitaires de l’âme
La radio c’est cette missive en paroles,
Racontant une naissance ,un mariage, une mort
C’est de l’électricité humaine conduite en tube,
Pour finir reposer dans un récepteur
C’est aussi cette beauté vocale, cette finesse musicale
C’est un charme qui désarme sans tord.
La radio c’est bon quand elle est en diffusion,
C’est mauvais quand elle dans ses dénonciations !

Un radin refuse de l’acheter,
Quand il est radié il cherche à l’écouter
Le marin a ralingué sur le lac agité ,
Il cherche un indicatif pour une météo.
La fiancée veut s’habiller pour la rencontre,
Elle ouvre un transistor pour s’apprêter
Le président a eu un rendez-vous et au top de la montre,
Il tourne un bouton pour écouter son audio.
Quand monte et quand baisse la valeur du franc,
Dans la cité c’est sur elle que tout s’apprend
Quand le nouveau single de l’artiste est à ses fans
c’est sur le hit parade ou ses souvenirs qu’on la prend .
La radio c’est un temps, c’est une caresse sur les doigts
La Radio devient soleil de minuit quand prisonnier la voit !

Quand l’ennemi radote sa guerre aux ondes envoyés
Quand le vaincu subit la loi du succès des troupes entraînées
Quand les tueurs surgissent de nulle part pour égorger
Quand une mère, la nuit, met au monde sur une route de l’insécurité
Quand l’enfant perdu est retrouvé, libéré d’un hold-up planifié
Quand la plante verte donne du fruit sur une terre cultivée ;
La radio c’est bon aux circonstances de l’aisance d’une audience
La radio c’est aussi mauvais quand sa parole fait du crime une alliance !

La radio c’est radieux et c’est malicieuse dans la ville et au village
Elle a tué un être humain dont la honte était racontée sans ambages
Elle a propulsé dans la gloire le sénateur, le gouverneur et le député
Elle a aussi réduit en néant la notoriété des présidents et leurs palaces décriés
Elle a dessiné dans les cœurs les chemins à suivre et des routes à éviter
Elle a un feu qui dévore tout, elle consume des solides réputations masquées .

La radio tue parfois ses propres animateurs ,
Dans ses propres récepteurs ,elle réduit à zéro
La Radio est aussi cette chose avec logo ,
Elle est créée pour être écouter en la regardant.
La Radio c’est une richesse dans la pauvreté
C’est aussi une pauvreté dans la richesse
La radio est une éternelle culture, une vie et une allégresse ! »

Magloire Paluku

CATEGORIES
TAGS

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )