ActualitéEconomieSociétéUncategorized

Kasindi: fini le calvaire pour des habitants qui se rendent en Ouganda après la suppression du paiement des 500 Fcs

Dossier jetons aux piétons de Kasindi à Mpondwe-customs en Ouganda voisin. Le calvaire est presque fini pour ces milliers d’habitants qui traversent chaque jour.

Après avoir subi la rigueur imposée par la Direction Générale des Migrations (DGM) aux transfrontaliers, celle de payement du jeton migratoire à un moment allant de 500 francs congolais à 5 dollars américains jusqu’au lundi soir, la traversée est désormais gratuite depuis ce mardi 12 février matin, mais c’est sous condition : Etre muni de sa photocopie de sa carte d’électeur.

C’est sur cette photocopie papier que la DGM apposera désormais son tampon pour autoriser la traverser de la grande barrière.  

Une nouvelle qui a réjoui des habitants de cette partie de Beni après une semaine agitée au poste frontalier de Kasindi.

Pendant toute la journée de ce mardi, des dizaines de personnes étaient visibles sur une file indienne pour photocopier leurs cartes d’électeurs et espérer traverser de l’autre côté de l’Ouganda. Une photocopie qui est fixée entre 200 et 500 francs congolais et qui laisse dire à certains que les 500 FC du Jeton sont revenus sous une autre forme.

Le chef adjoint de la DGM/BENI en mission à Kasindi a indiqué que cette mesure n’est que provisoire en attendant l’arrivée des jetons de Kinshasa pour règlementer les mouvements des populations civiles.

Il en a profité pour fustiger certains acteurs politiques qui ont fait de cette question une récupération politique.

des militants de la LUCHA Kasindi non loin du poste transfrontalier de KAsindi. Ph. Laprunellerdc.info

Et une vingtaine des militants de la Lucha Kasindi qui depuis 48 heures annonçaient une marche pour ce dossier ont été visibles ce mardi dans le carré douanier avec des calicots portant des messages qui exigent la gratuite du jeton. Très silencieux au cours de leur marche, on pouvait avoir l’impression qu’ils étaient sans doute satisfaits de la nouvelle décision que venait de prendre la Direction Générale des Migrations.

Héritier Ndunda Bin Mulemberi, depuis Kasindi

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer