ActualitéSécuritéSociétéUncategorized

Goma: calme précaire à Mugunga après le meurtre de 8 personnes

Le calme est revenu ce lundi 18 février au quartier Mugunga dans la ville Goma et cela après une incursion des bandits armés non autrement identifiés qui a causé la mort de 8 personnes et de plusieurs autres blessés dans la nuit du samedi 16 février au dimanche 17 février 2019.

Des témoignages recueillis sur place parlent de 6 hommes non autrement identifiés qui sont venus du côté de Kanyarucinya.

Bruno Mwitoere, membre du parlement de jeunes condamne cette attaque  et déplore l’absence d’une intervention des forces de l’ordre.

 «Aucune intervention des agents de sécurité n’a été observée sur le lieu alors que des agents de la police sont visibles dans ce même quartier, ainsi je demande à ce que notre gouvernement face sa tâche de protéger la population tel qu’il le faut. Ces assaillants ont tiré sur les passants et les autorités ne sont pas venues en intervention pour sauver des vies humaines » déplore un habitant de la place

Pour le moment des enquêtes sont en cours pour que ces inciviques soient retrouvées et déférées devant les instances judiciaires, précise pour sa part le maire de Goma, Mwisa Nkese.

Pour rappel en avril 2018 une autre attaque avait aussi causé la mort d’au moins 6 personnes et quelques 19 autres blessés à Mugunga, un quartier situé dans l’extrême ouest à environs 10km du centre-ville de Goma chef-lieu de la province du Nord-Kivu.

Freddy Ruvungiza, depuis Goma

Partager cet article
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer