ActualitéSécuritéUncategorized

Fizi: un militaire FARDC tué ce matin à Misisi (Sud-Kivu)

Un militaire des Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) a été tué le matin de ce vendredi 8 mars 2019 sur la route « CASA » dans la cité minière de Misisi en territoire de Fizi au Sud-Kivu.

Selon des sources concordantes, cet acte a été commis vers 5 heures du matin par des hommes armés non autrement identifiés qui se dirigeaient vers la barrière des militaires dans la zone. D’autres sources parlaient deux morts dont un civil motard. Mais aux dernières nouvelles, on apprend qu’il serait toujours en vie.

2 civils ont également été blessés, selon le capitaine Dieudonné Kasereka, porte-parole des FARDC dans la zone opérationnelle Sukola 2 Sud du Sud-Kivu. Il attribue l’attaque aux éléments Maïmaï dans la zone. 

«C’était dans une embuscade tendue par les maïmaï à Misisi. Il y a aussi la mort d’un civil et deux civils blessés» dit à Laprunellerdc.info, le capitaine Dieudonné Kasereka. 

Jusque vers la fin de l’avant-midi, la zone était toujours encerclée par des éléments FARDC.

Le territoire de Fizi et l’axe Sud de la province connaissent un regain d’insécurité depuis plusieurs mois. Les Forces Armées de la RDC et plusieurs organisations de la Société Civile notent la présence des groupes armés nationaux et étrangers venant des pays voisins de la RDC.

L’armée a annoncé son intention de pouvoir mettre fin à cet activisme dans les tous prochains jours. Des militaires sont d’ailleurs déployés dans quelques régions pour faire face à cette insécurité dans une région qui manque des infrastructures routières mais riche en ressources naturelles.

Jean-Luc M.

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer