ActualitéSociétéUncategorized

Sud-Kivu: le PFCGL forme 50 agents des services œuvrant aux frontières Ruzizi 1 et 2

Améliorer les capacités techniques et compétences des agents travaillant à la frontière dans le souci de soutenir une meilleure gouvernance et de réduire le harcèlement aux frontières pour un contrôle et un traitement efficaces des marchandises et des migrants,  c’est l’objectif principal d’un atelier de formation organisé par le gouvernement congolais à travers son projet de Facilitation du Commerce dans la Région des Grands-Lacs ‘’PFCGL» en faveur  des agents de la Direction Générale de Migration ‘’DGM’’ œuvrant aux frontières Ruzizi 1 et 2 depuis ce lundi 11 mars 2019 dans la salle des réunions du PFCGL situé à Labotte, quartier Ndendere en Commune d’Ibanda.

Célestin Buchekuderhwa, Coordonnateur  du PFCGL indique qu’à travers cette formation dans la province du sud Kivu,  50 fonctionnaires identifiés de la Direction Générale de Migration travaillant aux frontières Ruzizi 1 et 2 seront  capacités afin de réduire les tracasseries et le harcèlement de tous les usagers de la frontière, en particulier les femmes commerçantes.

« c’est pour venir en appui aux bénéficiaires du projet qui sont les services publics œuvrant à la frontière mais aussi les commerçants transfrontaliers à savoir les petits commerçants et la FEC. Cet objectif s’inscrit dans le cadre de la 2ème composante qui consiste au renforcement des capacités des agents de la frontière ainsi que le renforcement des agents  de la DGM dans le souci de réduire les tracasseries et le harcèlement de tous les usagers de la frontière, en particulier les femmes commerçantes. Nos attentes sont telles que les services de migration puissent traiter les migrants d’une manière convenable. Il s’agit de mettre au même niveau tous les agents de la DGM, puisqu’il y a ceux qui n’ont jamais reçu aucune formation en matière de traitement des migrants.’’, renseigne Buchekuderwa Célestin.

Celui-ci indique que ce renforcement de capacité va bientôt s’élargir aux autres services œuvrant à la frontière.

«C’est une formation technique sur le traitement des migrants et leur sécurité adressée aux agents des services de migration dans le cadre de la mise en œuvre du projet de facilitation du commerce et d’intégration régionale. Ce n’est pas la DGM seulement qui est ciblée, c’est tous les services de migration, mais la DGM a été seulement la première à déposer son TDR qui a été validé par le gouvernement ainsi que par les partenaires »,  a-t-il ajouté.

Signalons que cette  formation est déjà organisée en province du Nord-Kivu en faveur des  105 agents de la DGM  et 30 en province de l’Ituri. Au Sud-Kivu, elle va durer 14 jours.

Ibag Bagenda

Partager cet article
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer