ActualitéJusticePolitiqueUncategorized

Sud-Kivu: les soutiens de Firmin Yangambi rappellent à Félix Tshisekedi sa promesse de libérer les prisonniers politiques

Le comité de Soutien à la libération de Me Firmin Yangambi appelle Félix Tshisekedi à respecter sa parole, promettant de libérer tous les prisonniers politiques dans les 10 jours. Une promesse faite le 2 mars dernier.

Membre du conseil de l’ordre des avocats de Kisangani, Firmin Yangambi  est détenu à la prison centrale de Makala à Kinshasa, depuis 10 ans déjà, rappelle ce comité dans une communication à la presse à Bukavu ce mardi 12 mars.

Ces activistes rappellent que l’avocat Firmin Yangambi est bénéficiaire de l’amnistie de février 2014 sous adoption de la loi N° 14/006 de l’Assemblée Nationale et du Senat pour les faits insurrectionnels, faits de guerre et infractions politiques. « Pourtant beaucoup de prisonniers furent libérés en application de cette loi », s’étonne un représentant de ce Comité.

Le même communiqué indique que « ce plan macabre » est toujours dénoncé et décrié par la population mais aussi par des organisations œuvrant pour la paix et les droits de l’homme à travers le monde.

Il réclame donc par ce geste, l’application de la loi du 11 février 2014, en libérant sans conditions Fermin Yangambi, « victime d’un complot politique de haut niveau ». Une invitation à bannir toutes sortes de discrimination et d’injustice dans le pays.

Ce communiqué intervient 10 jours après le discours du président de la République démocratique Congo Félix Tshisekedi TShilombo lors de la présentation de son programme de 100 jours, le 2 mars dernier.

Au cours de ce discours,  le chef de l’État avait promis la libération de tous les prisonniers politiques dans 10 jours ,mais jusqu’aujourd’hui, rien n’est fait.

Joël Mugisho

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer