ActualitéPolitiqueSociétéUncategorized

RDC : le ministre des Affaires Foncières suspendu de ses fonctions

Vital Kamerhe, le Directeur de Cabinet du président de la République Démocratique du Congo a annoncé à la RTNC ce 13 mars 2019, la suspension d’un ministre et deux mandataires d’État.

Il s’agit du ministre des affaires foncières Lumeya dhu Malegi pour faute grave « violation flagrante de la loi et pour insubordination ». Une instruction pour ouverture d’une procédure judiciaire contre le ministre a été faite.

«Le président de la République avait demandé au premier ministre lui-même de demander au ministre concerné (Lumeya) de rapporter les arrêtés qui avaient été pris par lui en violation des droits des congolais et des étrangers, de la propriété tout court ou des arrêtés pris en violation de la loi » explique Kamerhe.

Pour Kamerhe, il s’agit d’une première action contre l’impunité.

Une autre décision c’est celle de la suspension du Directeur Général de l’Autorité des Postes Téléphones et Télécommunication (ARPTC). Le président de la République lui reproche des indices sérieux d’actes de mégestion mais aussi l’insubordination. C’est son adjoint qui prend l’intérim.

A la Société Congolaise des Transports et Ports, SCPT, Vital Kamerhe explique qu’instruction a été adressée  au premier ministre qui devra  à son tour intimé l’ordre à la ministre du portefeuille de procéder « toutes affaires cessantes » à la suspension du Directeur Général et son adjoint de ce service public.

Vital Kamerhe croit rassure que rien n’a été fait d’une façon brutale. « Nous n’allons pas faire de l’arbitraire » promet-il en annonçant d’autres mesures.

Jean-Luc M.

Partager cet article
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer