ActualitéSociétéUncategorized

Bukavu : Le chef de division provinciale de la fonction publique cité dans le monnayage des notifications

« 30 dollars américain » voilà la somme qu’exigerait Balola Muhara, chef de division provinciale de la fonction publique, aux agents nouvellement admis sous statut dans la province du Sud-Kivu.

Cette situation est dénoncée par ces agents qui s’étonnent de voir que la fonction publique justifie le paiement de cet argent par la couverture des frais de fonctionnement des bureaux de la division de la fonction publique comme si c’est eux qui devraient en supporter la charge.

« J’ai eu mon numéro matricule comme la plus part de mes collègues et il fallait maintenant avoir la lettre d’affectation. Pour avoir cette lettre on me demande de payer 30 dollars et comme je ne l’ai pas je ne sais plus quoi faire. Notre division a même demandé qu’une seule lettre soit acheté et que les autres puissent la photocopiée mais le chef de division de la fonction publique a refusé. Il a exigé que nous passions individuellement pour acheter la dite lettre. », déclare un agent de la fonction publique sous anonymat.

A la division de cadastre foncier on exige à ces agents de payer « 20 dollars de plus pour certains besoins du bureau » nous a indiqué un agent. Ceci fait passer la somme de frais de 30 à 50 dollars.

Disons qu’il y a plus d’un mois que ces agents avaient adressés une lettre au gouverneur de province dans la quelle ils dénonçaient cet état de chose et que jusqu’à présent la situation ne change pas.

Intervenant à la radio Maendeleo, le chef de division incriminé avait rejeté ces accusations en assurant n’avoir jamais vu les signataires de cette lettre à son bureau.

« Il s’agit d’une poignée d’agents qui seraient téléguidés par mes détracteurs. J’ai déjà 36 ans au sein de la fonction publique et je n’ai jamais trempé dans des dossiers sales. J’appelle toutes ces personnes à me rencontrer à mon bureau afin de trouver des solutions ensemble car je suis le répondant du secrétaire général à la fonction publique chargée des actifs en même temps des passifs du ministre de la fonction publique. » Avait-il déclaré.

Certains agents dénoncent le fait que «  qu’ils ne sont par reçus par le chef division parce qu’il faut s’annoncer d’avance à la réception et la réceptionniste ne reçoit pas pour cette question ».

Rappelons que le ministre de la fonction publique avait signé, le 1erdécembre 2018, un arrêté portant régularisation de la situation administrative des agents de carrière des services publics de l’Etat de la province du Sud-Kivu. Il avait insisté sur la gratuité de cette mesure qui avait vu 16 696 agents de l’Etat obtenir leurs numéros matricules.

Le président de la République Félix Tshisekedi qui a placé la lutte contre la corruption au centre de sa gestion vient de sanctionner un ministre et deux mandataires publiques. Un message fort au congolais que rien ne sera  plus comme avant.

Eric Shukrani

Partager cet article
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer