ActualitéSécuritéUncategorized

Goma: le Conseil communal de jeunesse de Karisimbi parle de la problématique de l’insécurité et le rôle de la jeunesse dans son éradication

Le conseil communal de la Jeunesse de la commune de Karisimbi avec les jeunes leaders de la ville de GOMA ont tenu ce jeudi 14 Mars une réunion avec comme ‘’thème problématique de l’insécurité en ville de Goma et le rôle de la jeunesse dans son éradication’’.

Au cours de cette réunion ; Akilimali Muhindo, commissaire de la police en commune de Karisimbi évoque une insécurité favorisée par l’absence de l’autorité de l’état.

«L’insécurité qui s’observe dans la commune de Karisimbi n’est pas due au nombre des éléments de la police; c’est plutôt un manquement de collaboration entre les autorités ; les éléments de l’ordre et la population locale ; la question aussi de carence de contrôle des éléments commis pour la protection de la population. Il y a eu échec de patrouilles par les responsables de la commune de Karisimbi » dit Akilimali Muhindo.

Prenant la parole; le maire adjoint de la commune de Karisimbi a  rappelé aux jeunes que la question de l’insécurité qui n’est pas une affaire d’un seul individu mais plutôt une affaire qui incombe à tout le monde. Il est par ailleurs revenu que différentes causes qui seraient à la base de l’insécurité dans la ville de Goma en général et plus particulièrement dans la commune de Karisimbi, une commune qui a été endeuillée les deux mois passés par différents cas d’assassinats; des vols ainsi que de kidnapping.

«La présence des militaires dans la cité et leurs familles ; présence de beaucoup de camps militaire la présence des maisons de tolérance et stupéfiants; la collaboration entre certains groupes armés résidant dans la forêt avec la population locale ; c’est ainsi qu’il s’observe un problème de règlement de compte. La population locale adopte aussi l’Irresponsabilité fiscale ainsi que le trafic d’influence » a-t-il précise

Ce dernier demande à la population d’adopter l’auto-prise en charge en évitant les trafics d’influence et les problèmes fonciers mais aussi de dénoncer aux autorités tous les cas suspects.

Au cours de cette même assise, différentes recommandations ont été formulées par les jeunes pour pouvoir éradiquer l’insécurité dans la ville de Goma

A la fin de ces assises, les participants se sont engagés d’accompagner la police et les autorités politicoadministratives afin d’agir en commun accord pour que la commune de Karisimbi retrouve la paix.

Freddy Ruvunangiza, depuis Goma

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer