ActualitéPolitiqueUncategorized

Sud-Kivu: nous continuerons à nous battre même en étant en dehors des institutions (Namur Katintima)

Candidat aux sénatoriales du 15 mars dernier, Namur Katintima n’a pas été élu.

Dans un message envoyé à la rédaction de Laprunellerdc.info quelques heures après, il félicite ceux qui ont eu le suffrage des élus en promettant de continuer la lutte pour la promotion du développement à la base à travers une réelle autonomisation de la province, même en dehors des institutions.

«Nous avions été porteur durant ces élections de certaines idées que nous estimons nécessaires pour le décollage de notre province. Il s’agit de la promotion du développement à la base à travers une réelle autonomisation de la province. Que nos représentants tiennent compte du fait que sa retenue à la source des 40% de recettes à caractère national ou à défaut une rétrocession équitable, juste et proportionnelle à la capacité contributive de notre province, le développement attendra longtemps car les dirigeants provinciaux manqueront les moyens de leurs politiques.  De même, nos représentants devront veiller à ce que Kinshasa cesse de nous dicter certaines décisions sans savoir les réalités locales. Nous continuerons donc à nous battre afin que même en étant en dehors des institutions que ces éléments soient pris en compte par ceux qui dirigent car il y a plusieurs manières de servir son pays et ce n’est pas qu’en étant dans les institutions» écrit ce cadre du parti Union pour la Nation Congolaise, (UNC).

Il remercie par ailleurs, la population du Sud-Kivu qui, dit-il, croit en sa lutte politique depuis plusieurs années. Namur Katintima dit également respecter le choix des élus et particulièrement celui des élus de son parti l’UNC.

«Le processus du renouvellement des institutions politiques de notre pays se poursuit normalement et nous sommes heureux que nous ayons finalement après plusieurs années d’attente. Hier, les députés provinciaux de notre province et plus particulièrement ceux de notre formation politique ont fait leur choix de 4 représentants de notre province à la chambre haute du parlement. Nous respectons ces choix et présentons nos sincères félicitations aux élus à qui nous prions de défendre sans relâche durant leur mandat les intérêts de notre chère province. Nous tenons à remercier l’ensemble de la population du Sud-Kivu et celle de Bukavu en particulier qui croit en notre lutte politique depuis plusieurs années. Nous pensons particulièrement aux militants, sympathisants et cadres de l’UNC qui nous ont toujours accompagné dans nos démarches et ambitions politiques et qui naturellement avaient nourri à cette occasion l’espoir de nous voir au sein des institutions pour porter la voix du Sud-Kivu. Nous leur rassurons de notre détermination à poursuivre notre combat politique et les appelons au calme » dit-il.

Pour rappel, 4 sénateurs ont été élus pour représenter la province du Sud-Kivu à la chambre haute du parlement à l’issu des élections sénatoriales de vendredi 15 mars 2019.  Des élections sur fond de suspicion de corruption sur l’ensemble de la République Démocratique du Congo.

Jean-Luc M.

Partager cet article
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer