ActualitéPolitiqueSociétéUncategorized

100 jours Fatshi : lancement de la 2ième phase des travaux sur le tronçon Miti-Hombo dans le Sud-Kivu

Les habitants de Bunyakiri vont bénéficier de la réhabilitation de la route nationale numéro trois quittant Miti jusqu’à Hombo dans le cadre du programme d’urgence des 100 jours du président Felix-Antoine Tshisekedi. Cette route qui depuis dix ans n’avait jamais été réhabilité par aucun service étatique à en croire les notables du territoire de Kalehe spécialement ceux de Bunyakiri, à travers ce programme d’urgence, 52 Km vont être réhabilités en y supprimant des bourbiers qui rendaient cette voie impraticable depuis  plusieurs années.

Les travaux ont été lancés ce samedi 23 mars à Miti, territoire de Kabare au Sud-Kivu et consistent à la suppression des bourbiers et construction de quelques ouvrages d’art de la route nationale numéro 3 (RN3) tronçon Miti – Bunyakiri dans le Territoire de Kalehe et qui traverse le parc national de Kahuzi Biega et qui passe par le territoire de Walikale en jonchant la ville de Kisangani tel que l’a mentionné Anicet Kakesa Directeur de l’Office des routes du Sud-Kivu.

La réhabilitation de la Nationale numéro 3 sera une occasion pour les cultivateurs de Bunyakiri et d’autres villages logeant le même tronçon de pouvoir évacuer leurs produits champêtres vers des centres de consommation comme la ville de Bukavu et pourquoi pas la commune rurale de Kavumu. D’où l’intérêt pour les autorités congolaises d’inscrire cette route dans les urgences nationales tel que l’a insinué Dolly Bizimungu, Gouverneur de Province ad intérim du Sud-Kivu.

Il s’agit de la deuxième phase des travaux de réhabilitation d’urgence  des infrastructures routières au Sud-Kivu après les travaux de réhabilitation lancés le mercredi dernier sur l’axe routier Nyantende Kamanyola, long des 30 Km.

Ces travaux de réhabilitation de l’axe routier Miti-Hombo sur la Nationale numéro 3 prendront un délai de trois mois, selon les prévisions gouvernementales.

La cérémonie du lancement des travaux présidée par le gouverneur a.i , Adolphe Bizimungu Doli en présence du président de l’Assemblée provinciale du Sud-Kivu, l’administrateur du territoire de Kabare, le Mwami de la chefferie de Kabare et d’autres hautes personnalités  politiques de la province.

La RN3 qui part de Miti-Hombo au Sud-Kivu va également à Walikale au Nord-Kivu , Lubutu au Maniema jusqu’à Kisangani dans la Tshopo long des 585 km se trouve dans un état d’impraticabilité suite au surchargement des camions, au manque d’entretien permanent et au non-paiement des cantonniers par le Foner mais aussi le dépassement du délai de vie.

Cette route avait été asphaltée par l’entreprise Italienne « Amsar » vers les années 1966 – 1967 tronçon Miti-Hombo sur une distance de 93 Kilomètres pour faire jonction avec les 30 km construits à Walikale par  » Strabag » Lubutu – Kisangani.

Ronely Ntibonera

Partager cet article
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer