ActualitéPolitiqueUncategorized

Diplomatie : après Kampala, Félix Tshisekedi attendu ce dimanche à Kigali

Félix Tshisekedi, le président de la République Démocratique du Congo est attendu à Kigali, la capitale Rwandaise ce dimanche 24 mars 2019. Selon les informations parvenues à Laprunellerdc.info, le chef de l’État a pris son avion dans la soirée de ce dimanche après avoir participé au match entre l’équipe Congolaise de Football et celle du Liberia. 

C’est la suite de sa tournée régionale après l’étape de Kampala le vendredi 22 mars dernier.

A Kampala, le chef de l’Etat Congolais a été reçu par son homologue ougandais Yoweri Kaguta Museveni avec qui, ils ont longuement échangé sur des questions commerciales et sécuritaires entre les deux pays et dans la sous-région des Grands-Lacs comme l’indique un tweet du président Ougandais.

Selon médiacongo.net, Félix Tshisekedi devrait se rendre également à Luanda en Angola pour la même mission ce samedi.

En ce qui concerne le Rwanda, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo va rencontrer son homologue Paul Kagame dans le même cadre de la coopération bilatérale entre ces deux États.

Ce sera d’ailleurs la suite de la première mission dépêchée sur place par le président Congolais et conduite par son Directeur de Cabinet, Vital Kamerhe le lundi 11 mars dernier.

Quelques jours plus tard, Kamerhe annonçait à la Télévision Nationale (RTNC) avoir été porteur d’un message du président de la République pour la paix et la sécurité dans la région des Grands-Lacs. Il annonçait par ailleurs, la poursuite de cette même mission à Bujumbura et Kampala.

Félix Tshisekedi sait que Kagame est un acteur majeur pour la paix et la sécurité dans la région mais il n’y sera pas que pour ça. Parler sécurité oui, mais ce sera aussi économie, car quelques jours avant, le président Congolais avait déjà signé un protocole d’accord avec le Rwanda pour l’ouverture d’une ligne directe entre Kinshasa et Kigali avec la principale compagnie aérienne rwandaise (RwandAir). Il en sera de même pour la compagnie congolaise CongoAirways.

Ces échanges commerciaux peuvent non seulement renforcer la coopération entre ces deux Etats et essayer de décrisper les relations entre les deux pays dont les relations ne sont pas toujours au beau fixe.

Pour Félix Tshisekedi, il s’agira peut-être également de responsabiliser les voisins afin de mettre définitivement fin à la multitude des groupes armés nationaux et étrangers qui écument la région de l’Est du pays et dont certains sont, selon plusieurs rapports, soutenus par les États voisins du grand Congo. « Mais il faudra des concessions de tous les côtés » commente une source à la Présidence de la RDC.

L’enjeu est donc de taille pour celui qui venait de remplacer Joseph Kabila, en poste depuis plus de 17 ans et qui doit impérativement imposer sa marque pour la résolution de la crise sécuritaire en RDC. Réussira-t-il à convaincre ses voisins? C’est ce que nous verrons. 

Jean-Luc M.

Partager cet article
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer