ActualitéCultureSportUncategorized

CAN U23 : une défaite  victorieuse qualifie les léopards  espoirs  face  au  Maroc

A  l’ occasion de la manche retour de l’ avant dernier  tour des éliminatoires de la Coupe d’ Afrique des  Nations de moins de 23 ans, l’équipe des  léopards espoirs (U23)  de la République  Démocratique étaient  reçus par son  homologue du Maroc ,  une rencontre  perdue par les  congolais (0-1) qui ont toute  fois validé leur qualification pour  le prochain tour.

Pour  parvenir à ce  succès, les hommes  de  l’entraineur  Christian  Sengi Biembe ont  compté  sur leur  victoire  du match aller à  Kinshasa  (2-0)  il y a quatre de cela quatre jours (mercredi  20  mars 2019), pour  accéder  au prochain tour.

Avant accéder à ce stade de la  compétition, les  léopards espoirs de la RDC  s’étaient déjà  débarrassés  des espoirs des Amavubi  du Rwanda sur score  cumulé de 5 buts à zéro (0-0  à l’ aller  et 5-0 au retour), des performances  qui laissent de l’ espoir sur l’avenir  du future  ossature des léopards A.

Composée d’une ossature en majorité locale, les léopards espoirs  compte également quelques  espoirs de la diaspora dans  son  effectif pour en faire une équipe digne de son  nom. Et à cela il faut aussi y ajouter  l’ expérimenté entraineur Sengi Biembe, bien  réputé dans l’encadrement  des jeunes talents en Europe, avec quelques  jeunes talents  dont Jackson Muleka (l’ actuel renard  de  surface  du TP Mazembe),  l’excellent gardien Jackson Lunanga ou encore Mukoko Amale ; cette équipe promet donc un bon avenir de toute une Nation.

En voyant toutes  ces performances, il y a  lieu de se demander jusqu’où va aller ces jeunes si talentueux des léopards espoirs, et la réponse c’est dans  l’avenir.

Eric Shukrani

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer