ActualitéSécuritéSociétéUncategorized

Fizi : les FARDC démantèlent depuis ce lundi matin des barrières payantes érigées sur plusieurs tronçons routiers

Les Forces Armées de la République Démocratique du Congo ont débuté ce lundi 25 mars dans la matinée l’opération de démantèlement des barrières routières érigées sur plusieurs tronçons routiers du territoire de Fizi au Sud du Sud-Kivu.

Selon notre permanent à Misisi Gabriel Yamumba, plusieurs barrières qualifiées d’illégales et dont la plupart étaient gérées par des éléments FARDC ont été démantelées très tôt par une grande délégation militaire qui est arrivée sur place. La première barrière Kachanga a été démantelée par les FARDC. Pour l’armée, il est clair qu’une position militaire est sur place mais elle ne doit pas percevoir des frais sous un quelconque prétexte. Un peu plus loin vers Kaza, les militaires sur autre barrière avaient déjà pris la poudre d’escampette. Une autre barrière du transport et Tourisme a été démantelée à Bashimboko. Ceux-ci ont estimé qu’ils y sont de manière légale. 

Gabriel Yamumba explique également qu’une réunion est prévue ce lundi même à 14 heures avec différentes parties prenantes pour trouver définitivement une solution à ce véritable goulot d’étranglement pour les habitants de Misisi en particulier et ceux de Fizi en général.

les FARDC dans l’opération de démantèlement des barrières à Misisi. Ph. Laprunellerdc.info

Cette opération, si elle est menée jusqu’au bout viendra soulager tant soit peu des habitants de cette partie de la province du Sud-Kivu. Les forces vives de Fizi avaient dénombré plus de 20 barrières payantes sur des tronçons routiers de ce territoire. Ces barrières appartenaient à certaines forces de sécurité et d’autres autorités politicoadministratives.

la délégation des Fardc EN Pleine opération de démantelément des barrières à Misisi. Ph. Laprunellerdc.info

D’ailleurs, plusieurs habitants se sont mobilisés dans la cité minière de Misisi pour venir acclamer ce geste de la haute hiérarchie militaire.

des habitants de Misisi acclamant l’opération de démantèlement des barrières payantes. Ph. Laprunellerdc.info

La Nouvelle Société Civile organise depuis quelques semaines des journées ville morte et d’autres actions citoyennes pour exiger leur suppression.

Le commandant de la 33Ième région militaire avait promis, au cours d’une rencontre des députés originaires de Fizi de trouver une solution dans l’urgence. Lors de son arrivée à Bukavu, le Général Akili Muhindo Charles, dit « Mundos » avait promis que la lutte contre les antivaleurs au sein des FARDC sera parmi ses priorités.  

Jean-Luc M.

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer