ActualitéSécuritéSociétéUncategorized

Beni: au moins 5 morts dans une attaque à Kyaninga dans la chefferie de Watalinga

6 personnes tuées par des hommes en armes se réclamant etre des ADF,  dans la nuit du 11 au 12 Mars  2019,  dans le village Kyaninga, localité Kibele, partie Ouest de la Chefferie Watalinga.

Ces présumés miliciens ont aussi tué le chef du village de la place et kidnappé plusieurs autres personnes dont des éléments FARDC.

5 corps sans vie viennent découvert dans la brousse ce matin de vendredi 12 avril 2019.

Selon des sources de la Société Civile confirmées par un député de Beni, actuellement, la population de Kibele et 2 autres localités voisines est en fuite à Kamango centre et Nobili. 

«Nous appelons les autorités militaires à prendre leur responsabilité en main pour éviter que la situation n’empire avec le risque que la population se déverse en Ouganda comme ça été le cas en 2013-3014 où nous avons perdu 241 dans le naufrage sur le Lac Albert. Nous saluons la bravoure des FARDC  sous le commandement du Colonel Balinga de Kamango, qui sont en pleine poursuite de ces assaillants » dit l’élu de Beni Baliesima Kadukima.

Par ailleurs, la Société Civile de cette entité affirme avoir participé à l’enterrement de 7 corps, tous des hommes tués par armes blanches et à feu. On accuse les rebelles ADF d’en être auteurs.

Cette attaque survient après une autre incursion qui a eu lieu la veille des élections, le 30 Mars 2019 dans le village de Ghamgbanja de la même localité Kibele et qui a fait qu’une partie de la population n’est pas allée au vote. 

Héritier Ndunda Bin Mulemberi

Partager cet article
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer