ActualitéSociétéUncategorized

Plaine de la Ruzizi: l’organisation « ASPADA » regrette le vol de 7 bovins à Kitemesho

7 bovins (Vaches) ont été volés ce samedi 14 avril 2019 par des hommes dont l’identité reste inconnue à Kitemesho, une localité du groupement de Luberizi dans la Chefferie Plaine de la Ruzizi, territoire d’Uvira.

Selon le Représentant des Éleveurs dans ce coin  cité par une organisation de défense des droits des animaux, l’incident s’est déroulé vers 9 heures du matin quand le gardien qui devrait conduire les bétails au pâturage préparait des provisions.

«C’est alors que les bovins rassemblés aux alentours des enclos broutaient les herbes des environs, que ce dernier a constaté l’absence de sept bovins dans son troupeau » écrit l’ONG ASPADA.

Les forces de l’ordre n’ont été alertées qu’après 12 heures après  des recherches qui n’ont abouti à aucun résultat.

L’organisation renseigne qu’aucun coup de feu n’a été tiré par ces voleurs et les vaches toujours à une destination inconnue. Cet incident est le premier à enregistrer dans la base de données de l’ASPADA/ Droits des animaux à Uvira au cours de ce mois d’avril 2019. 

«L’ASPADA déplore ce cas qui vient mettre en cause son processus de cohésion et paix entre éleveurs qui commençaient à souffler un air d’apaisement après l’année 2018 de meurtres, kidnapping et vols des bétails en masse » dit l’ONG.

Pour rappel, plus de 84 cas de vols des bétails faisant 1746 bovins emportés parmi lesquels 697 seuls récupérés, 1049 non retrouvés, 3 cas de meurtres et de kidnapping, divers actes de dégradation de droits de l’homme et des animaux dont toutes les pertes sont évaluées à plus de  485 450$ USD.

C’est le bilan condensé du rapport annuel de monitoring réalisé par l’organisation Actions Sociales pour la Promotion Agricole et Défense de Droits des Animaux « ASPADA» au cours de l’année 2018 dans les différents sites d’élevage du Territoire d’Uvira.

Dans ce rapport, l’ASPADA disait avoir enregistré 84 cas de vols faisant 1746 bovins pour 92 éleveurs identifiés comme ressources. Seuls 697 bovins ont été récupérés par le concours des Forces Armées de la République Démocratique du Congo, de la Police Nationale Congolaise et par payement de rançon et 1049 n’ont pas été retrouvés malgré les efforts engagés par différents acteurs locaux, renseigne l’organisation.

Quant aux entités victimes, la Chefferie Plaine de la Ruzizi avance avec 972 têtes volées, la Chefferie des Bafuliiru avance avec 497 têtes, la cité de Kiliba avec 178, la cité de Sange avec 95 et enfin la chefferie des Bavira avec 4 têtes et cela uniquement pour le groupement de Katala.

Ce cas du week-end dernier survient après une accalmie constatée grâce aux efforts des forces de sécurité et des sessions de dialogues intercommunautaires organisées par le bureau des affaires civiles de la Monusco Uvira avec l’ASPADA et les autorités en faveur des éleveurs, agriculteurs et notables locaux en territoire d’Uvira au sujet de vol des bétails, transhumance apaisée pour une cohabitation pacifique entre communautés victimes, note encore l’organisation qui fait du droit des animaux son cheval de bataille.

Jean-Luc M.

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer