ActualitéEditorialPolitiqueSociétéUncategorized

Goma et Beni: Felix Tshisekedi se présente comme un « président normal », convainc et triomphe

Le Président de la République Félix Tshisekedi a eu un séjour remarquablement ordinaire dans la province du Nord-Kivu. Lors de son passage à Goma et à Beni, FATSHI a imprimé la copie d’un dirigeant décomplexé, prêt à communier avec les siens et dépourvu de rancune, même à l’égard de ses anciens détracteurs.

C’est un autre président de la république qui est arrivé dans la province du Nord-Kivu. Tout autre que son prédécesseur. Le nouveau président de la RDC a marqué les esprits des milliers de gomatraciens par la façon dont il s’est comporté en face de ses compatriotes. La toile internet  a été inondée par des images montrant Félix Tshisekedi en profil de fils du terroir. Il a eu des moments de causerie avec la jeunesse et a même pris un peu de temps à shooter dans l’anneau de Basketball en communion avec la communauté basketteuse de la ville volcanique.

En dehors de ses discours politiques, le président a, par une communication mimique, réussi à captiver le Nord-Kivu en tuant l’image pharaonique d’un chef de l’Etat.

Plus attendu au tournant de Beni, Félix Tshisekedi a également surpris par sa simplicité. Dans une ville où il essuya des insultes et, parait-il, des jeux de pierre lors de sa tournée de campagne, FATSHI a eu l’opportunité de prouver sa grande capacité à incarné l’image du président de tous les congolais qu’il a promis d’être.

Pendant que le peuple voulait s’excuser de l’accueil qui lui avait été réservé, à lui et à son colistier Vital Kamerhe lors de la campagne, Felix Tshisekedi n’a pas manqué de signaler que cela était passé et que ce n’était qu’une expression démocratique du peuple de Beni. Rien que par la communication du président de la République, on constate que la radicalisation de la population de Beni a décru d’un cran.

Un acte particulièrement remarquable a été posé lors du passage du Président à Beni. Dans une région réputée pour la recrudescence des cas de massacres, et la perpétuation de l’une des maladies les plus fatales au monde [la maladie à virus Ebola], le président Félix a dû s’arrêter en pleine rue pour lire le message imprimé sur des calicots ! Ceci est, au vu des analystes, un signe de compassion et surtout une preuve de considération suprême qu’éprouve ce dirigeant envers ses compatriotes.

L’autre message fort de Félix Tshisekedi, à son arrivée à Beni  concerne Ebola. Comme tout citoyen ordinaire, Tshisekedi n’a pas dérogé au principe de lavage des mains, une consigne hygiénique établie pour lutter contre la propagation de l’Ebola. Son adresse aux personnes malades d’Ebola a été d’une ampleur aussi retentissante que son message a parfaitement été appréhendé.

Pour l’instant, il s’observe une énorme  réforme au sommet de l’Etat Congolais. A la lumière de sa promesse de vouloir « déboulonner le régime dictatorial », président Félix Tshisekedi semble prêcher une résilience démocratique par un comportement ordinaire à l’égard des citoyens congolais.

Pareille attitude n’est pas fréquemment associé aux allures ordinaires d’un chef de l’Etat Africain, moins encore celui de la RDC après des longues années passées sous le joug de la dictature de Mobutu Sese Seko, suivies du règne de l’autoritaire Laurent Désiré Kabila qui sera vite remplacé par son fils Joseph. Tout aussi autoritaire que son père Joseph Kabila a eu à mener une présidence particulièrement rigide, entouré des vieux routiers de la dictature mobutiste qui lui ont fait goûter à la saveur d’un prestige  un peu rehaussé dans les nuages d’un glorieux pouvoir qu’il a acquis à la fleur de son âge.

En effet, si  Félix Tshisekedi est loin d’atteindre l’intégrité des attentes du peuple, il s’attire déjà la sympathie du bas peuple qui trouve en lui un homme simple, probablement le spécimen d’un dirigeant émanant véritablement de la basse classe.

Jean-Luc M.

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer