ActualitéPolitiqueSociétéUncategorized

Emotions, solidarité et condamnation : les réactions se poursuivent après le naufrage d’une pirogue à Kalehe

Plusieurs notables, élus, responsables politiques, organisations de la Société Civile et autres personnalités continuent à se prononcer après le naufrage d’une pirogue motorisée à Kasunyu dans le territoire de Kalehe le lundi 15 avril dernier.

Plusieurs messages inondent les réseaux sociaux depuis mardi. La plupart d’entre eux notent la faiblesse de l’Etat à organiser le trafic sur le lac Kivu depuis plusieurs années.

«Le mot « choc » ne suffit pas pour exprimer la douleur que j’éprouve après la disparition tragique dans le lac Kivu d’une centaine de mes frères et sœurs du territoire de Kalehe. J’adresse mes condoléances aux familles des victimes et implore la grâce divine pour le repos des âmes des disparus », dit le député national et ancien Gouverneur du Sud-Kivu Claude Nyamugabo.

il faut de la réglementation et un suivi rigoureux

«Nous compatissons avec nos frères et sœurs de Kalehe frappés par le naufrage dans la nuit du 15 avril. Nous prônons le renforcement de la sécurité des voyageurs à Kalehe et dans toute la province du Sud Kivu » écrit pour sa part, le député national Prince Cokola Katintima.

«Voilà un des secteurs vitaux où il faut de la réglementation et un suivi rigoureux car ce sont les ressources qui nous sont les plus chères  que nous perdons de temps en temps. Nous sollicitons de l’appui des humanitaires et des services sociaux de l’état pour la gestion de cette catastrophe. Mes condoléances les plus attristées à  notre pays, à  notre province,  à notre territoire de Kalehe, à  sa Majesté le Mwami des Bahavu , au chef de groupement Mbinga – Nord et spécialement â  toutes les familles qui ont perdu les leurs » disait le député national et élu de Kalehe Vital Muhini.

Le député Olive Mudekereza  s’est dit touché et consterné par cet  énième cas des morts  survenu sur le  Lac Kivu avec les mêmes causes des embarquements de fortune dans des  pirogues motorisées  qui ont toujours fait des victimes pendant les navettes Kalehe-Idjwi-Bukavu-Goma  et vice versa.

« repenser les nouvelles conditions de navigation sécurisée sur le lac Kivu »

« Ce mode de transport  s’est révélé de haut risque  surtout que l’application de la règlementation en la matière ne semble pas être rigoureusement  suivie. L’Honorable Mudekereza Olive prie aux Gouvernements provincial et National de prendre rapidement des mesures  adéquates pour éviter les accidents  continuels occasionnant des morts inutiles de nos concitoyens » dit-il.

Bien avant, la Société Civile du Sud-Kivu, avait déjà appelé à « repenser les nouvelles conditions de navigation sécurisée sur le lac Kivu ».

« C’est avec amertume et consternation que la Société Civile du Sud-Kivu a appris la nouvelle de la mort par noyade dans le Lac Kivu des compatriotes qui étaient à bord d’une pirogue motorisée (Boat) de Mukwidja en provenance de Kituku/Goma. Elle note avec désolation que ce énième cas vient allonger la liste depuis le début de cette année. Considérant les conséquences combien néfastes que ceci vient d’encourir à toute la communauté tant locale, provinciale que nationale, la Société Civile du Sud-Kivu lance un appel pathétique aux autorités du pays tout échelon confondu à travers les services spécialisés de se mobiliser en vue de mettre tout à l’œuvre pour imposer l’ordre dans le secteur, gage de parier à toutes éventualités malheureuses dans l’avenir » dit le rapporteur du Bureau de Coordination de la Société Civile.

sanctionner sévèrement tous les responsables maritimes qui se complaisent à faire de l’arbitraire au lieu d’exercer véritablement leurs pouvoirs de prévention

L’ONG Action pour la Paix et la Concorde, APC a également adressé ses condoléances les plus attristées aux familles des disparues après le naufrage ayant occasionné une centaine des disparus à Kasunyu sur le lac Kivu.

« Mais en même temps, APC émet le vœu de voir les autorités sanctionner sévèrement tous les responsables maritimes qui se complaisent à faire de l’arbitraire au lieu d’exercer véritablement leurs pouvoirs de prévention ou celui de clouage des bottes motorisés qui naviguent en dehors des normes maritimes exigées. combien des fois assisterons nous à des naufrages dus à la négligence des sanctions ou de complicité grâce à quelques billets aux autorités maritimes chargées de limiter les charges et obliger le port des gilets de sauvetage avant toute navigation? », s’interroge l’organisation.

Sur son compte twitter, le député provincial Amani Kamanda Jacques, espère que les responsables concernés par le trafic lacustre répondront de leur gestion.  Celui-ci dit condamner « fermement » ces pertes en vies humaines.

« Je suis fortement préoccupé d la situation d naufrage qu’il y a eu à Kalehe qui a causé d’énormes pertes en vies humaines que nous condamnons fermement. J’interpelle les services habilités à la gestion des trafics lacustres et espère que les responsables répondront de leurs actes » dit le député provincial.

Pour rappel, une pirogue motorisée qui quittait Kituku dans la ville de Goma s’est noyée dans le lac Kivu au niveau de Kasunyu, dans le groupement de Buzi dans le territoire de Kalehe au Su-Kivu ce lundi 15 avril dans la soirée.

Selon des sources concordantes, cette pirogue transportait plusieurs commerçants qui font des navettes entre Mbinga-Nord et Kituku (Goma) via Mukwidja chaque lundi.

Jusque dans les après-midi de mardi, seulement 4 corps sans vie avaient été trouvés et 37 personnes sauvées, selon la société civile locale. Elle avance quant à elle le chiffre de plus ou moins 150 personnes à bord de l’engin.   La ministre provinciale des transports et Communications évoquait quant à elle 49 personnes à bord de la pirogue.

Le chef de l’Etat Congolais Félix-Antoine Tshisekedi est à quant à lui annoncé à Kalehe pour ce jeudi 18 avril.

Jean-Luc M.

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer