ActualitéJusticeSociétéUncategorized

Sud-Kivu : en conflit foncier avec Joseph Kabila, des habitants de Mbobero à l’Assemblée Provinciale

Devant le rapporteur de l’Assemblée provinciale plusieurs dizaines d’habitants de Mbobero ont remis leur mémorandum adressé au chef de l’État Congolais.

C’est depuis tôt le matin de ce mercredi 17 avril que des habitants de Mbobero sont en sit-in à Kazingo où ils réclamaient la restitution de leurs champs «ravis » depuis plus d’une année au motif qu’ils appartenaient à l’ancien chef de l’État Joseph Kabila.

Les femmes, les hommes et jeunes portant des sachets noirs sur leurs têtes scandant des chants de la révolution se sont mobilisés par des dizaines et ont défilé depuis Kazingo jusqu’à l’assemblée provinciale où ils ont lu et déposé leur mémorandum.

Des recommandations ont été faites au chef de l’État pour mettre fin au problème parcellaire qui gangrène cette partie de la province.

«Nous remettre nos parcelles, Indemniser nos maisons méchamment détruites, payer pension, rétablir les vrais limites de Kabila, Mettre de l’eau et du courant, Poursuite en justice de la garde présidentielle de l’époque ayant commis des graves violations des droits humains et même des crimes contre l’humanité, mettre fin aux menaces dont nous-mêmes sommes victimes et même ceux qui nous accompagnent

Par ailleurs, ces habitants donnent un ultimatum de 48 heures aux élus provinciaux pour trouver la solution à leurs problèmes, surtout penser à plaider pour démilitariser le plus tôt possible, la cité de Mbobero car ils disent avoir marre des tracasseries de ces militaires dans ce coin.

C’était donc aux environs de 7 heures du matin que des dizaines des victimes de la démolition de Mbobero se sont retrouvés à Kazingo, barricadant ainsi la route et bloquant tout passage de véhicule vers l’aéroport. La route n’a été ouverte que quelques heures après les négociations. La police présente sur le lieu a encadré la manifestation jusqu’à l’Assemblée provinciale où ils ont chuté avec la lecture et dépôt du mémo.

des habitants de Mbobero en sit-in à l’assemblée provinciale du Sud-Kivu. Ph. Laprunellerdc.info

Pour rappel, l’ancien chef de l’Etat Joseph Kabila est en conflit foncier avec plusieurs familles de Mbobero. Ces habitants accusent Joseph Kabila de s’être accaparé d’une grande partie de leurs terres, dépassant la limite de sa concession.

Joseph Kabila avait estimé qu’il s’agissait d’un conflit entre voisins qui devait se régler. Son entourage et ses avocats avaient alors dénoncé « la politisation » de la question.

Jean-Luc M.

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer