ActualitéSantéSociétéUncategorized

Julien Paluku à la Population du Grand-Nord : «Prenons conscience qu’Ebola tue et que le risque est grand pour toute la population »

En cette journée où les Chrétiens du monde entier commémorent la fête de Pâques, Julien Paluku en profite pour sensibiliser les habitants du Grand-Nord de la province du Nord-Kivu sur le risque de la maladie à Virus Ebola.

L’ancien Gouverneur du Nord-Kivu et aujourd’hui député national appelle les habitants de Beni, Butembo et Lubero à méditer sur la maladie à Virus Ebola, en se souvenant qu’elle a tué dans d’autres pays d’Afrique et dans le Nord de la RDC (Equateur et Bandundu).

«En ce jour de Pâques, je m’adresse à la population de Butembo-Lubero-Beni de célébrer cette journée en méditant sur la maladie à virus Ebola. Elle a tué en Sierra Leone, au Liberia et en RDC (Équateur, Bandundu..). Prenons conscience qu’elle tue et que le risque est grand pour toute la population » écrit Julien Paluku sur son compte Twitter.

Une interpellation qui arrive alors que les équipes de riposte contre cette maladie sont confrontées à une résistance de certaines couches des populations et où des Centre de Traitement d’Ebola continuent à être attaqués.

En quelques jours, deux attaques ont été enregistrées contre des Centre de Traitement d’Ebola. La dernière qui a touché les Cliniques Universitaires de l’Université Catholique de Graben a causé la mort d’un médecin Camerounais de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS). Une situation condamnée par plusieurs organisations de la Société Civile et des acteurs politiques qui appellent désormais à agir contre des responsables politiques qui intoxiquent la population et la neutralisation de tous ceux qui sont impliqués dans ces attaques.

Héritier Ndunda Bin Mulemberi, depuis Kasindi/Beni

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer