ActualitéPolitiqueSociétéUncategorized

RDC: Idée Bakulu (AFDC-A) exige de l’équité dans le partage des responsabilités par le FCC

Idée Bakulu est parmi les cadres de l’Alternative Citoyenne et Humaniste (ACH) en RDC.

Au Sud-Kivu, il prend rarement la parole pour parler politique. Présent dans les institutions provinciales comme Conseiller, Directeur de Cabinet, etc, ce cadre AFDC et Alliés est considéré comme un technocrate dans la sphère politique.

Dans une longue interview accordée à Laprunellerdc.info, celui-ci s’est aussi exprimé par rapport aux demandes de plusieurs fédérations de l’AFDC en RDC, dénonçant la tendance pour leur allié, le PPRD à vouloir tout prendre dans la gestion de l’Etat après les élections de décembre 2018.

Pour Idée Bakulu, c’est une question « d’équité » dans une famille politique.

 «Il y a une relation de corresponsabilité qui doit être battue. C’est pour cela que nous avons soutenu la déclaration de nos collègues qui sont à  Kinshasa. Nous voulons que dans la famille, nous repartissions des responsabilités d’une manière égale, qu’il ait de l’équité.  Je ne crois pas vraiment que c’est un conflit. Non! On veut tout simplement réclamer qu’il y ait équité pour tout simplement ramener les uns et les autres à la raison » dit-il.

Celui-ci rappelle qu’il s’agit d’une lutte politique menée dans une famille politique dans le cadre d’une coalition et qui doit aboutir à une clé de répartition des responsabilités au prorata de l’apport de chaque force.

Celui-ci est formel : si le PPRD veut tout prendre, ce que son regroupement est dans autre chose qu’une coalition ; mettant en avant le nombre des députés élus sous le label AFDC et Alliés.

«Je te donne un exemple, l’Alternative Citoyenne et Humaniste (ACH) a aligné 3 candidats ici au Sud-Kivu. Un aux élections provinciales et deux aux élections nationales. Et 2 sont passés.  Ils font partie des députés que l’AFDC a raflés au Sud-Kivu. Donc nous allons dans une compétition, une coalition, si nous moissonnons, il y a une clé de répartition. Et au jour d’aujourd’hui, ce n’est pas par fausse modestie que je dois dire que l’Afdc et alliés c’est la première force politique du pays en terme de nombre des députés comme regroupement politique. Après l’Afdc et alliés il y a le Pprd et puis l’AAB, (il y a aussi d’autres partis satellites au Pprd et consorts) ; mais en terme de partis qui ont concouru aux élections, l’AFDC et Alliés c’est le premier regroupement politique.  C’est la première force politique du pays vu le nombre des députés nationaux et provinciaux. ainsi donc dans la répartition de responsabilité, on devait en tenir compte. Aujourd’hui nous savons que le président de l’Assemblée Nationale est du PPRD. Pour le gouvernement, on devait maintenant voir dans d’autres forces politiques. Il en est de même pour le sénat, c’est à dire qu’on ne doit pas tout prendre. Si non, on n’est pas dans une coalition mais dans autre chose » tranche-t-il.

L’AFDC quittera-t-elle la coalition si ses multiples avertissements ne sont pas pris en compte? Idée Bakulu estime que ce n’est pas à lui de répondre à la question pour le moment. Il pense que la question est abordée par son parti au niveau national. « Je pense qu’à Kinshasa, ils réfléchissent sérieusement quelle est l’attitude a prendre au cas où les autres se montraient non collaboratifs » dit-il.

Pour rappel, depuis quelques jours, l’AFDC et Alliés dirigé par Modeste Bahati Lukwebo ne cesse de dénoncer l’attitude « gourmande » du PPRD (l’ancien parti présidentiel) qui veut prendre la tête de toutes les institutions de la République dans lesquelles le FCC est majoritaire. Plusieurs fédérations se sont déjà exprimées pour appeler le PPRD à la raison.

Honneur-David Safari

 

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer