ActualitéSécuritéSociétéUncategorized

Beni: les ADF intensifient des attaques dans la chefferie de Watalinga, une inquiétude pour les forces vives

Il ne se passe pas désormais une semaine sans que des présumés  rebelles Ougandais des Forces Démocratiques Alliées ADF ne lancent une attaque contre une des localités de cette chefferie en territoire de Beni.

La plus récente attaque est celle de la localité de Ndama située au Sud-Ouest de cette chefferie, la soirée du mardi 14 mai 2019 aux environs de 21 heures locales.

Au cours de cette incursion rebelles,  une femme enceinte a été tuée et deux autres  personnes blessées par balle.

A en croire David Moaze, président des forces vives locales, les animaux domestiques dont les chèvres ont été emportés par les rebelles.

Quelques disparus sont déjà enregistrés sur place.

Cette situation inquiète la société civile locale qui croit à un délaissement de la part des autorités car dit-elle, depuis que la chefferie des Watalinga traverse ce moment d’insécurité aucune autorité territoriale que provinciale ne s’est prononcée.

Elle tire aussi la sonnette d’alarme par rapport aux conditions de vie difficiles que traversent les déplacés dans différentes entités jugées sécurisées de la chefferie de Watalinga.

David Moaze interpelle l’armée et toutes autorités à agir le plus vite possible.

Roger Kakulirahi

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer