ActualitéEconomiePolitiqueSociétéUncategorized

Goma: pour la 3ème fois, la LUCHA était en sit-in devant la maison Airtel ce jeudi

Les militants du Mouvement citoyen Lutte pour le changement (LUCHA) ont, encore une fois organisé un sit-in ce Jeudi 16 mai au siège région-Est de la  société de télécommunication Airtel dans la ville de Goma pour dénoncer l’escroquerie et la mauvaise qualité de services et produits fournis par la maison Airtel.

Cette structure citoyenne exige en même temps la géolocalisation des kidnappeurs impliqués dans la demande des rançons auprès de certaines familles en province, l’adaptation des tarifications au pouvoir d’achat des congolais, etc.

Selon la LUCHA, le tarif ci-dessous serait le mieux adapté aux conditions de vie de congolais comme cela se faisait dans l’ancien temps.

1 Giga pour 1000 Francs congolais, 500 Fc Pour 100 MB, 100u Pour 1000 Fc, 50u Pour 500 Fc, 10u Pour 100 Fc, etc.

Parmi les recommandations formulées par la Lucha, figurent entre autre la publication de la baisse de tous  les produits et services fournis par cette société à ces abonnés sur la page officielle d’Airtel ainsi que l’amélioration de la qualité de la connexion internet qui devient quasi-inexistante pendant la soirée.

« Aujourd’hui l’internet est devenu un moyen de communication très important dans le monde car il y a des citoyens partout en RDC qui ont des téléphones et qui utilisent les services Airtel,  Vodacom , Orange et Africel mais  n’ont pas des moyens pour acheter les unités ou les Mégabytes pour se connecter à l’internet , voilà pourquoi ces services devraient être réduits au profit du peuple congolais en général » indique Ghislain Muhiwa ,militant de la Lucha.

Beaucoup d’habitants sur place saluent cette détermination de la Lucha qui vise à lutter contre « l’escroquerie » des opérateurs de téléphonie Mobile en RDC.

« Je soutiens le Mouvement Lucha dans toutes ces initiatives jusqu’à ce que la société Airtel soit traduite en justice car elle est complice dans les cas des Kidnaping observés dans le territoire de Rutshuru parce que les communications et les transactions s’opèrent via Airtel » ajoute Samson Ndagijimana, habitant de Goma et ressortissant du Territoire de Rutshuru.

Les responsables de la société Airtel ont cette fois reçu le mémorandum déposé par la LUCHA et ont rassuré d’examiner les différentes recommandations pour que des éventuelles solutions puissent être trouvées.

En outre,  cette structure promet revenir à Airtel si des solutions ne sont pas trouvées à leurs préoccupations dans un délai de 7 Jours.

Signalons que cette manifestation a connu l’encadrement mixte des forces de l’ordre ainsi que des compagnies de sécurité et aucun incident majeur n’a été signalé ni des cas d’arrestation.

Freddy Ruvunangiza, depuis Goma

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer