ActualitéPolitiqueSécuritéSociétéUncategorized

RDC: comme les précédentes années, le 17 mai sera chômée et payée

Le 17 mai 2019 sera bel et bien une journée chômée et payée sur l’étendue de la République. La confirmation est de Lambert Matuku Memas, ministre Congolais du Travail, Emploi et Prévoyance Sociale dans un communiqué signé ce mardi 15 mai.

« Journée Nationale de la Révolution et des Forces Armées de la RDC » sera le nouveau format de ce 17 mai en lieu et place de la « Journée de libération » en souvenir à l’entrée des troupes de l’Alliance des Forces Démocratiques pour la Libération du Congo (AFDL) de Laurent Désiré Kabila dans la capitale Kinshasa.

Ce dernier, avec l’appui des Rwandais, Burundais, Ougandais, avait réussi à précipiter la chute du régime dictatorial de Mobutu Sese Seko.

Cette confirmation vient mettre fin aux doutes sur la célébration de la journée ce 17 mai en RDC alors que l’ancien président Joseph Kabila (fruit de cette guerre de libération) a cédé la place au président Félix Tshisekedi.

En attendant, les débats sont vifs dans les salons politiques et même scientifiques sur la nécessité de continuer à célébrer cette journée instituée par le pouvoir de l’AFDL. Beaucoup estiment que ça ne sert plus à rien alors que d’autres estiment que l’histoire du début de la 3ième République est symbolisée par cette date et doit être maintenue.

Jean-Luc M.

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer