ActualitéJusticePolitiqueSociétéUncategorized

Goma: Dufina Tabu s’en va-t-en guerre contre la corruption en vue du respect strict des droits humains

L’Association des Volontaires du Congo (ASVOCO), va bientôt signer un acte d’engagement à Kinshasa dans l’objectif d’aider l’État congolais à lutter contre la corruption et promouvoir le respect strict des droits humains en République Démocratique du Congo.

C’est ce que confirme Dufina Tabu, défenseur de droits de l’homme au cours d’un point de presse tenu au siège de l’ASVOCO à Goma Mercredi 15 Mai.

Ce dernier précise que cette action qui pour s’étendre dans toute la RDC vise à lutte contre la corruption dans l’optique de changer le pays et de continuer à attirer les investisseurs étrangers à venir travailler au pays.

« Ma première tournée va commencer  le samedi 18 mai à Kinshasa pour le lancement de la campagne Ndowani. S’il y a des guerres en répétition en RDC c’est à cause des mauvais dirigeants qui ne prennent pas en considération les difficultés de la population »,  a-t-il précisé.

Il ajoute en même temps que l’objectif est aussi de capturer toutes ces personnes impliquées dans le système de corruption en RDC.

Ce dernier affirme détenir des preuves afin que les corrupteurs et les corrompus puissent être déférés devant les instances judiciaires et qu’ils Répondent De Leurs Actes.

Dufina regrette de voir que les actes de corruption continuent à occuper une grande place au sein des services étatiques ainsi que des structures privées ; un fait que l’Etat doit à tout prix combattre, dit –il.

«Au Congo, la convocation qui est considérée comme une invitation est devenue payante ainsi que le monnayage du mandat d’arrêt et les différentes tracasseries qui s’observent sur des barrières ainsi qu’aux ports étatiques, il n’existe jamais un cadeau qu’on puisse offrir à un magistrat ou à un avocat car tous ces actes constituent une corruption pour les défenseurs des droits humains »

Après le lancement de l’action Ndowani, une série d’autres activités se poursuivront pour éveiller la conscience des congolais afin de lutter notamment contre le trafic d’influence.

Freddy Ruvunangiza, depuis Goma

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer