ActualitéPolitiqueSécuritéSociétéUncategorized

Kiwanja (Rutshuru) : manifestation de protestation ce vendredi contre le meurtre du jeune Gédéon

3ième  jour  de manifestation ce vendredi 15 mai à Kiwanja dans le territoire de Rutshuru au Nord-Kivu.

C’est depuis 2 heures du matin que toutes les voies publiques étaient barricadées par les manifestants à la suite de meurtre d’un enfant âgé de plus ou moins 12 ans lors de la manifestation de ce jeudi par un élément de la police Nationale Congolaise.

Le CIDDHOPE se dit «sidéré » par le fait que l’Administrateur et d’autres services de sécurités n’ont pas encore pris des mesures idoines devant limiter les dégâts. Les éléments des FARDC et de la PNC étaient prêts pour  réprimer les manifestants, s’inquiétait Me Dellyco Mbambu Nyamwa.

D’ailleurs, c’est seulement dans les après-midi que la Police Nationale Congolaise a tiré plusieurs balles  en l’air  pour dégager la route nationale numéro 4 bloquée depuis la matinée par des manifestants en colère qui protestaient contre le meurtre du garçon Gédéon.

Alors que le corps de l’enfant Gédéon était encore à la morgue à Rutshuru, le policier qui lui a tiré dessus est déjà aux arrêts.

Le Centre International pour la Défense des Droits de l’Homme, la paix et l’Environnement (CIDDHOPE) demande aux autorités d’organiser une audience publique en procédure de flagrance pour que ce policier et l’auteur intellectuel soient sanctionnés conformément à la loi.

«Il serait mieux que les autorités organisent en outre une réunion de sécurités élargie avec la population sur les meurtres et Kidnapping répétitifs en territoire de Rutshuru. » préconise le Secrétaire exécutif de cette organisation, Me Dellyco Mbambu Nyamwa.

C’est depuis ce mercredi que des milliers d’élèves sont dans les rues de Kiwanja, ils manifestent contre l’insécurité devenue récurrente dans leur entité, laquelle caractérisée par les kidnappings et qui n’épargnent personne. Dans la foulée, le jeune Gédéon a reçu une balle tiré par un élément de la PNC ce jeudi 16 mai. Plusieurs condamnations ont été exprimées à travers le pays et le monde.

Roger Kakulirahi

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer