ActualitéJusticeSécuritéSociétéUncategorized

Bukavu: un présumé kidnappeur attrapé dans les enceintes de la clinique Saint Luc à Vamaro

Un jeune homme d’environs 20 ans a été attrapé dans les enceintes de la Clinique Saint Luc sur avenue Vamaro de Bukavu ce dimanche 19 mai 2019 dans la matinée.

Selon des sources concordantes, il voulait kidnapper une fille de 3 ans. Surpris par la grand-mère de l’enfant, le présumé kidnappeur voulait fuir mais sera rattrapé par la sécurité de l’hôpital.

«Nous venons de surprendre ce jeune homme à l’intérieur de la chambre de l’enfant, sa siringue pleine de drogue qu’il avait mis dans le thé avant de le donner à l’enfant pendant que son garde malade était à la cuisine pour chauffer la nourriture. Il est venu à la porte et s’est présenté comme visiteur en chambre 51 mais après il a changé de direction jusque dans la chambre de l’enfant où il sera surpris par la grand-mère et garde-malade, il a dit à l’enfant qu’il venait pour la ramener à la maison» indique le propriétaire de la clinique.

Il indique également que le présumé Kidnappeur qui était à bord d’une RAV 4 est désormais dans les mains de la police.

«Il avait le véhicule dehors mais l’on n’a pas pu mettre la main dessus, c’était un véhicule Rav 4 sans plaque d’immatriculation, il voulait y amener même la garde malade car il venait les récupérer après avoir payé pour eux, disait le présumé kidnappeur à l’enfant et sa grand-mère.» explique-t-elle.

Pour rappel, le vol d’enfants ainsi que le kidnapping d’adultes est devenu très fréquent dans la ville de Bukavu depuis maintenant plusieurs semaines.

Les kidnappeurs exigent souvent des rançons pour les libérer. Trois enfants venaient d’être libérés après deux jours d’enlèvement et après que leurs parents aient payés une rançon. D’autres adultes sont carrément tués après l’enlèvement.

Le dernier cas, c’est celui de Dieudonné Muhanzi dit « Papa Mundi » agent à l’Université Catholique de Bukavu tué après son enlèvement le 7 mai dernier.

Cette situation inquiète plusieurs parents qui sont appelés à la prudence.

Les services de sécurité rassurent que tout est mis en œuvre pour retrouver ces criminels pour qu’ils subissent la rigueur de la loi.

Jean-Luc M.

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer